Immobilier : les prix du marché ont baissé en 2013

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 24 avril 2014 à 13h37

L’accession à la propriété n’est certes pas la priorité numéro un des Français à l’heure actuelle, mais certains ont peut être raté une occasion d’acheter, l’an dernier. Pour 2014, les professionnels du secteur ne délivrent encore aucun pronostic.

Les notaires de France sont formels, les prix de l’immobilier ont diminué en 2013.

Le prix des appartements a diminué de 1,9 % en 2013 pour l'Ile-de-France

D’après les derniers chiffres publiés mercredi 23 avril dernier par les Notaires de France, le prix de l’immobilier aurait diminué, appartements et maisons confondus, de 1,7 % en 2013. Au cas par cas, c’est étonnamment en Ile-de-France que les prix des appartements ont le plus diminué, à -1,9 % contre une moyenne de -1,5 % pour le reste de la France.

723 000 transactions immobilières pour 2013

Et c’est l’inverse qui se produit pour les maisons anciennes. Alors que les prix diminuent de 1,2 % pour ce type de bien en région parisienne, leur baisse est plus prononcée dans le reste de la France, avec une diminution de près de 2 % (-1,9 %). Ce sont en tout 723 000 transactions, sur le marché de l’ancien, qui ont été effectuées en 2013, rapportent les Notaires de France. Soit une hausse de près de 3 % par rapport à 2012.

Aucune tendance précise pour 2014

Pour 2014, ces professionnels de l’immobilier ne souhaitent pas établir de pronostic pour l’instant. Ils estiment en effet que le marché est "désorienté". Même si la tendance haussière des ventes pourrait se poursuivre, simple hypothèse, puisque le marché a atteint les 726 000 transactions sur 12 mois, à la fin du mois de janvier dernier.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense.