INFLATION ! Pourquoi réduire vos dépenses ne sert à rien ?

5,2 %
L'inflation en mai 2022 s'est établie à 5,2% en France.

Cette semaine je vous propose de réfléchir à l’inflation et à la manière de s’adapter à un monde où l’inflation sera nettement plus forte que celle que nous avons connue ces 40 dernières années.

Baisser ses dépenses ne sert pas à grand-chose pour faire face à titre individuel à l’inflation. A court terme c’est valable, mais très rapidement vous ne pourrez plus baisser vos dépenses car elles sont avant tout « contraintes » et « obligatoires » et que pour beaucoup, la capacité d’épargne sera mangée par l’inflation en un ou deux ans grand maximum.

Baisser ses dépenses ce qui est une stratégie défensive ne sera pas une ligne que vous pourrez tenir longtemps. Il faut le faire, mais cela ne sera pas suffisant.

Vous avez besoin dès à présent d’une stratégie beaucoup plus offensive, et c’est cette idée que je veux soumettre à votre réflexion et à votre analyse.

Il ne reste alors que deux solutions.

Changer sa structure de dépenses, ou alors gagner plus les deux pouvant être fait évidemment simultanément.

Il n’y a aucun moyen facile ou indolore d’affronter l’inflation.

Aucun.

J’en suis navré, mais celui qui vous dit que changer sa structure de budget ou que gagner plus c’est facile vous ment.

C’est difficile.

Il faut du courage.

Il faut prendre des risques, il faut changer et faire évoluer les habitudes des familles.

Oui c’est dur, mais la bonne nouvelle c’est que c’est faisable et que vous avez le pouvoir de faire et surtout de décider ce qui est bon pour vous !

Ici, encore une fois, aucune vérité absolue, mais des pistes de réflexions pour prendre de la hauteur et anticiper ce qui pourrait arriver.

Bonne chance à vous mes amis.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !


A découvrir

Charles Sannat

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l'Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.

Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com

Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.