Jamais sans mon smartphone !

Par Olivier Sancerre Modifié le 26 juillet 2021 à 11h06
Smartphone Drogue France 2
24%24% des Français ressentiraient un manque s'ils devaient être privés de leur smartphone pendant une journée.

Le smartphone s'est rapidement imposé dans la vie des Français, à tel point qu'ils sont nombreux à se dire complètement dépendants de leur téléphone. Une vraie drogue pour beaucoup d'entre eux !

Un nouveau sondage réalisé par Rueducommerce permet de mettre des chiffres sur l'addiction des Français pour leurs smartphones. Plus de deux utilisateurs sur dix déclarent ne pas pouvoir se passer de leur téléphone pendant une journée. Un quart des répondants indiquent même qu'ils ressentiraient un véritable « manque » s'ils devaient vivre 24 heures sans smartphone ! Une véritable drogue… 20% des Français assurent qu'ils pourraient se priver de nourriture toute une journée s'ils avaient leur smartphone avec eux. Et 13% d'entre eux disent qu'ils préfèreraient passer une journée avec leur pire ennemi pour conserver leur téléphone à côté.

Une véritable addiction au smartphone

L'addiction est telle que près de 4 Français sur 10 accepteraient de se voir privé de parole toute la journée plutôt que d'abandonner leur téléphone portable ! En fonction de l'âge, les chiffres sont différents : 65% des plus de 55 ans, et 43% des 35-45 ans expliquent qu'ils pourraient se passer de leur smartphone sans trop de soucis. Ce n'est pas le cas chez les plus jeunes : 30% des 18-34 ans n'imaginent pas vivre sans smartphone, et le taux monte à 40% chez les moins de 18 ans.

Frontière floue entre vie professionnelle et vie privée

Le smartphone a su brouiller les frontières entre vie professionnelle et vie privée. Par conséquent, de nombreux Français utilisent leur téléphone portable pour les deux situations et il est très difficile de déconnecter, y compris les soirs, les week-ends et même pendant les vacances. Il existe une réelle peur de manquer une information importante, même quand on est censé « débrancher ». C'est aussi ce qui explique la vague mondiale pour un véritable droit à la déconnexion.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.