L'Insee prévoit une inflation toujours plus importante en France

7 %
Le taux de chômage devrait s'établir à 7% en fin d'année.

L'inflation en France pourrait atteindre un niveau jamais vu depuis 1985, prévient l'Insee. En l'occurrence, la hausse des prix pourrait atteindre près de 7% en décembre !

La dernière note de conjoncture de l'Insee ne contient pas que des bonnes nouvelles pour le pouvoir d'achat des Français. Ainsi, l'inflation devrait s'établir à 6,8% en décembre sur un an, tandis que la moyenne sur l'année pourrait être de 5,5%. Du jamais vu depuis 1985… Les prochains mois, l'inflation devrait osciller entre 6,5% et 7%, après avoir tourné autour de 5% en avril et en mai. L'Insee a pris en compte les effets du bouclier tarifaire, qui a permis de réduire l'inflation de deux points au mois de mai.

Les prix de l'énergie flambent

Ce sont les prix de l'énergie et, dans une moindre mesure, des produits alimentaires qui tirent l'inflation vers ces nouveaux sommets. L'énergie va ainsi augmenter de 31,3% au moins juin, puis les prix vont baisser progressivement mais à un niveau tout de même très élevé (la moyenne attendue sur l'année est de 25,7%). Quant aux produits alimentaires, ils devraient augmenter de 5,4% en moyenne en 2022, avec un niveau de 8,2% en décembre.

Une activité à peine supérieure à celle de l'an dernier

La croissance devrait s'établir à 2,3% cette année, un niveau similaire calculé par la Banque de France. L'activité en fin d'année sera « tout juste supérieure » (+0,6%) à son niveau de la fin de l'année 2021. Seule réelle embellie, le taux de chômage : il devrait en effet descendre à 7% en fin d'année, soit 0,3 points de moins qu'au premier trimestre. L'Insee prévient toutefois que le marché de l'emploi est sous pression et que les employeurs ont des difficultés à recruter, ce qui a un impact sur l'activité.


A découvrir