Le concept « zéro plastique » : Que savoir ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 24 mars 2021 à 19h20
Concept Zero Plastique

Le concept ‘’zéro plastique’’, de plus en plus populaire, est aujourd’hui à l’origine de plusieurs démarches écoresponsables dont le but est de lutter contre l’ampleur incessante des pollutions plastiques.

En effet, la surproduction et l’utilisation quotidiennes du plastique font partie des menaces écosystémiques les plus importantes auxquelles il convient de faire face en vue de la préservation de l’environnement et subséquemment de la santé.

C’est de cette dynamique de conservation environnementale qu’est né le concept ‘’zéro plastique’’.

En quoi consiste le concept ‘’zéro plastique’’ ?

Face au défi écologique que représente la gestion des déchets plastiques, il est plutôt conseillé de ne pas en produire du tout. Leur élimination devient la solution-clé pour sauver l’environnement des pollutions plastiques de plus en plus incontrôlables.

Le concept ‘’zéro plastique’’ consiste en l’abolissement définitif ou en la réduction de la consommation quotidienne du plastique. C’est une éco-responsabilité dont le but est d’arriver, d’ici quelques années, à ne plus produire des déchets en plastique.

Des actions concrètes s’observent. Diverses initiatives œuvrent pour la sauvegarde d’un environnement sain telles que le projet Juliette qui produit des gels douche éco-rechargeables dans des bouteilles que l’on peut réutiliser à souhait.

Les objectifs du « zéro plastique »

La gestion des déchets fait constamment partie des préoccupations écologiques depuis le début des années 2000 notamment avec la démarche Zero Waste International Alliance (ZWIA) qui sera la première à proposer une définition du ‘’zéro déchet’’ en 2004.

Mais en 2018, l’explosion ahurissante de la production du plastique va davantage interpeler particuliers, écologistes et collectivités sur l’urgence des mesures à prendre afin de combattre le suicide environnemental dû à la présence suffocante du plastique.

Le Conseil Européen se réunit alors en mai 2019 pour adopter une directive interdisant les plastiques à usage unique. Si le concept ‘’zéro plastique’’ est antérieur à la directive antiplastique du Conseil Européen, les objectifs se précisent plus encore avec elle. Il s’agit de :

• Bannir l’usage d’articles plastiques à usage unique ;

• Réduire la consommation du plastique à sa plus stricte nécessité ;

• Promouvoir les matières recyclables et durables en vue d’une consommation saine et de la préservation de l’environnement ;

• Permettre une gestion efficace des ressources surutilisées pour la production des plastiques à usage unique ;

• Garantir un avenir planétaire, etc.

Apprenez-en davantage sur les principaux objectifs de la directive de l’UE en consultant cet article.

Les initiatives pour le ‘’zéro plastique’’ commencent d’abord par une prise de conscience individuelle des impacts néfastes du plastique et l’adoption de mesures intégrables dans les habitudes quotidiennes de vie.

Quelles habitudes pour l’effectivité du « zéro plastique » ?

Chaque jour, il est manipulé en moyenne une dizaine de plastiques qui servent à des utilisations diverses, notamment à la fabrication des emballages.

La suppression du plastique, si elle ne peut pas être automatique, va demander que nous menions des actions progressives, parfois simultanées, qui préservent l’environnement et la santé.

Faire l’inventaire des objets plastiques présents dans notre maison

L’usage conventionnel du plastique est surtout lié aux emballages. Dans la salle de bain, à la cuisine et un peu partout à la maison, nous utilisons plusieurs emballages en plastique dont nous pourrions commencer à faire la liste en vue d’envisager des alternatives plus saines.

Une fois que nous avons pris conscience de la présence d’objets plastiques dont on peut facilement se défaire, il faut opter pour des matières plus respectueuses de l’environnement.

Remplacer le plastique par des matières biodégradables ou réutilisables

Au lieu des emballages en plastique, il est conseillé d’utiliser le verre, l’inox, le carton, des objets en tissus lavables et réutilisables, etc. Cela permet une réduction considérable des déchets.

Opter pour le plastique recyclable

Le recyclage des plastiques leur évite d’aller à la poubelle et de polluer ainsi l’environnement. Les plastiques déjà utilisés seront donc retravaillés pour une nouvelle vie. Si l’on ne peut exclure totalement le plastique de sa consommation, on peut choisir d’utiliser du plastique recyclable.

Le concept « zéro plastique » est une démarche éthique dont l’exécution effective pourrait sauver le monde des pollutions plastiques d’ici quelques années.