Tablettes : iPad mini qui rit, Surface mini qui pleure ?

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 6 mai 2014 à 15h04

Une idée folle ou qui témoigne d’une confiance sans failles. Après l’échec de sa tablette Surface, Microsoft remet le couvert en annonçant le lancement d’une Surface mini, pour le 20 mai prochain. Une tablette censée concurrencer l’iPad mini…

On a du mal à y croire tant la nouvelle semble surréaliste, par les temps qui courent.

Microsoft : Un petit rassemblement pour une mini tablette

La marque a donc envoyé un mail dans la nuit de lundi à mardi, annonçant "un petit rassemblement", dont l’objet est Surface. Aucun doute là dessus, donc ! La nouvelle tablette devrait être présentée le 20 mai prochain à 17 heures, heure de Paris.

900 millions d'euros de pertes pour la première Surface

Cette tablette Surface mini vient reprendre le flambeau de la Surface, la première tablette de Microsoft, dont l’échec fut purement et simplement cuisant pour la firme américaine. En ce qui concerne la première tablette de Microsoft, un seul chiffre est véritablement parlant : 900 millions d’euros de pertes. Du jamais vu !

L'acharnement de Microsoft sera-t-il payant ?

L’acharnement, voici un qualificatif qui sied bien à Microsoft. L’entreprise avait fait preuve de la même ténacité avec la Xbox qui avait connu elle aussi des débuts chaotiques. En clair, Microsoft est capable d’encaisser des pertes énormes pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, jusqu’à finalement imposer son produit. Toutefois, cela ne sera pas simple d’imposer la Surface mini face à la tablette de la marque à la pomme.

Microsoft investit le secteur des mini tablettes

Mais les mauvais résultats de la Surface n’ont semble-t-il, pas ébranlé la confiance de Microsoft et sa volonté de devenir un acteur majeur du secteur, face à Apple qui lui tient la dragée haute. Dernièrement, il faut dire que les ventes de Surface remontaient quelque peu, mais toujours à perte. Le géant américain compte pourtant investir le secteur des tablettes de 7 à 9 pouces très prisées des consommateurs.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense.