Migrants : Calais réclame 50 millions de compensations

Par Olivier Sancerre Modifié le 20 août 2015 à 6h21
Shutterstock 304416482
13 MILLIONSLes dépenses de sécurité d'Eurotunnel sont de 13 millions d'euros depuis le début de l'année.

Le drame des migrants qui patientent à Calais en attendant une ouverture pour l'Angleterre représente un manque à gagner de 50 millions d'euros, estime Natacha Bouchart, maire Les Républicains (LR) de la ville. Une somme qu'elle entend bien réclamer à la France et au Royaume-Uni.

Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, et son homologue britannique Theresa May se rencontreront ce jeudi 20 août à Calais afin de signer un accord de coopération. L'idée est de renforcer significativement la sécurité du site où transite des centaines de migrants, et de lutter contre « les filières criminelles de passeurs, les trafics d’êtres humains et l’immigration clandestine », explique le ministère de l'Intérieur.

Compensation

À cette occasion, la maire LR de la ville va réclamer aux gouvernements franco-britanniques une compensation financière qui servira à couvrir les « préjudices subis » par Calais depuis 15 ans. C'est lors d'une conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi en présence de Jean-Paul Delevoye, président du CESE (Conseil économique social et environnemental), que Natacha Bouchart a fait part de sa demande.

Chapeau

Ces 50 millions sont sortis d'un chapeau, car il est difficile d'évaluer le « préjudice économique » de la ville. Toutefois, les gouvernements français et anglais doivent être capables de mettre autant sur le plan économique que pour la sécurité et l'humanité. L'appel sera-t-il entendu ? On en saura plus rapidement.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.