500 millions de comptes Yahoo « piratés par un Etat »

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 23 septembre 2016 à 7h14
Yahoo Piratage Fuite Donnees Black Market Comptes
4 MILLIARDS $Yahoo pourrait vendre ses activités Internet pour quelques 4 milliards de dollars.

La confirmation, attendue, est bien arrivée jeudi 22 septembre 2016 dans la soirée. Le groupe Yahoo, pour lequel le site Recode annonçait un piratage massif de données et comptes, a confirmé avoir été victime d'un vol de données. Les choses semblent même être pire que ce qui avait été prévu et il y a fort à parier que cette annonce officielle va peser sur les négociations entre Yahoo et Verizon pour le rachat du premier...

Nom, emails, mots de passe, téléphone, date de naissance... chez Yahoo les pirates se sont servis

Dans un communiqué de presse publié le 22 septembre 2016 le groupe Yahoo, qui a du mal à se relever et veut vendre son coeur de métier à l'opérateur Verizon, confirme l'information : le groupe a bien été victime d'un piratage massif de données. Elles sont en vente sur le Dark Web pour 1 800 dollars selon le site Recode qui confirmait plus tôt dans la semaine une information d'août du site Motherboard.

La situation se présente mal : "les informations dérobées sont des noms, des emails, des numéros de téléphone, des dates de naissance, des mots de passe hachés, des questions de sécurité et leur réponse" et ce pour... 500 millions de comptes. Un des plus gros piratages de l'histoire et sans doute le plus gros pour le site qui fut un temps le premier portail Internet du monde.

Surtout, le piratage était censé être de "seulement" 200 millions de comptes et dater de 2012. Il s'avère qu'il s'agit donc de 500 millions de compte et qu'il est beaucoup plus récent : 2014 !

Un Etat à l'origine du vol de données de Yahoo ?

Le groupe se veut toutefois un peu rassurant : les données bancaires n'auraient pas fuité. Mais une telle masse d'informations peut permettre facilement d'usurper l'identité des victimes voire même d'accéder à d'autres comptes sur d'autres sites et réseaux sociaux.

Yahoo, qui recommande de changer tous les mots de passe qui seraient liés à son site dès maintenant et ce pour tous les utilisateurs, annonce qu'elle préviendra les utilisateurs concernés directement.

Concernant les auteurs du crime, le groupe précise qu'il s'agirait d'un Etat et non d'un groupe de hackers indépendants. Toutefois, rien n'est sûr et il y a fort à parier que l'on ne découvrira probablement jamais les auteurs.

La vente Yahoo Verizon va-t-elle en ressentir ?

La mauvaise nouvelle du piratage tombe mal pour Yahoo qui est en discussions exclusives avec l'opérateur américain Verizon. Le spécialiste des portails Internet veut vendre son coeur de métier, les portails et les mails, pour plus de 4 milliards de dollars à Verizon mais ce piratage pourrait bien faire baisser ce prix.

Yahoo, qui n'a pas réussi à remonter la pente après l'arrivée de Google, veut se concentrer sur ce qui fait désormais le gros de sa valeur : ses parts dans l'Amazon chinois, Ali Baba, dont il détient près de 15 % du capital.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio