Escroquerie : alerte aux faux agents de l’Autorité des marchés financiers

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 20 juin 2014 à 14h23

Alerte escroquerie ! De faux agents de l’Autorité des marchés financiers (AMF) seraient susceptibles de vous appeler pour vous prévenir que vos placements ne seraient pas en sécurité, si tant est que vous en ayez. Il s’agit en fait d’une arnaque. Ne leur communiquez pas vos coordonnées financières.

Il ne s’agit en aucun cas de vrais opérateurs de l’AMF.

Arnaque : l'AMF met les choses au clair

Et cela pour la simple et bonne raison que ces derniers n’ont pas le droit de soutirer de l’argent ou des informations financières confidentielles à un tiers. C’est d’ailleurs ce que précise l’AMF, vendredi 20 juin, dans son communiqué. "En aucun cas, un salarié ou mandataire de l’AMF ne peut vous demander de verser de l’argent. En conséquence, vous ne devez pas donner suite aux sollicitations de personnes se présentant abusivement comme salariés ou préposés de l’AMF" précise le message.

Les arnaqueurs proposaient de mieux placer son argent

Malgré ce message, de nombreuses personnes se seraient laissées prendre au piège. Les malfaisants utiliseraient d’ailleurs un mode opératoire très bien huilé. L’arnaqueur en question leur aurait proposé des placements incroyables, ou le fait de récupérer des sommes d’argents perdues. Evidemment tout l’argent investi par les victimes ne reviendra jamais…

L'AMF publie une black list des sites de trading non autorisés

L’instance financière s’est d’ailleurs fendue mercredi 18 juin dernier d’une "black list" des sites Internet non autorisés proposant du trading en ligne, d’options binaires. Des sites masquant parfois de véritables arnaques.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense.