Le Port d’Abidjan moins cher pour les produits burkinabè

Par Economie Matin Afrique Publié le 11 février 2013 à 10h59

L’annonce faite samedi par le ministre ivoirien des Transports, Gaoussou Touré, d’une réduction de 20% du coût des opérations au Port autonome d’Abidjan (PAA) en faveur des opérateurs économiques burkinabè, devrait remonter d’un cran la compétitivité de la desserte ivoirienne par rapport aux ports concurrents de la sous-région.

L’annonce a été faite à l’occasion de la visite du Port par le Premier ministre burkinabè, Beyon Luc-Adolphe Tiao. Le ministre Gaoussou Touré a saisi l’occasion pour appeler les dirigeants portuaires à redoubler d’efforts afin de préserver la qualité du service et à œuvrer à ce que les coûts de ses opérations permettent de classer Abidjan en tête des autres places portuaires de la sous-région, rapporte L’Intelligent d’Abidjan.

Pour sa part, le Premier ministre burkinabè a souhaité qu’Abidjan retrouve totalement la place qui était la sienne dans le commerce de l’exportation et des importations avec le Burkina Faso.

Rappelons que la quasi totalité des produits notamment agricoles et agro-alimentaires en provenance et à destination du Burkina, pays enclavé, transitaient par le port d’Abidjan avant les évènements. Les flux ont repris mais pas dans leur totalité.

La rédaction d'Economie Matin Afrique