Primaire à droite : Juppé trouve le programme de Fillon « excessif et irréaliste »

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 22 novembre 2016 à 10h40

Ceux qui attendaient un rassemblement de la droite à l'issue du premier tour des primaires en seront pour leurs frais !

Dur contre mou ?

Alors que François Fillon a obtenu, contre toute attente, 44,1 % des voix, et Alain Juppé, donné grand favori pendant toute la campagne, seulement 28,5 % lors des élections primaires survenues dimanche 20 novembre 2016, le deuxième juge le programme du premier « excessif et irréaliste ».

Le maire de Bordeaux fait surtout allusion au programme économique, plus qu’aux réformes sociétales envisagées par l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, quand il déclare ceci au micro d'Europe 1.

La fin des 35 heures

Le programme de Fillon est, selon Juppé, "trop dur et entraînera la société française dans une situation très difficile", avec de nombreux "blocages". Il reproche notamment à François Fillon de vouloir supprimer 500 000 postes de fonctionnaires, de vouloir davantage augmenter la TVA que lui ou encore de vouloir passer dès 2017 les fonctionnaires à 39 heures au lieu de 35 h.

Bref, Alain Juppé tente d’apparaître comme l’homme de l’équilibre, et tente de faire passer son rival comme un conservateur pur jus, un réactionnaire, un Thatchérien, presque un radical de droite… Pas sûr que l’intéressé, contre qui tout le monde tire désormais à boulets rouges, se reconnaisse dans tous ces qualificatifs.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.