Carburants : les prix à la pompe s’écroulent au plus bas depuis 4 ans

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 9 décembre 2014 à 6h15

Bonne nouvelle pour les automobilistes français : faire le plein les ruine un peu moins en cette fin d'année 2014. Et tout ça uniquement grâce à la chute du cours du pétrole qui s'échangeait à 62,70 dollars le baril lundi 8 décembre 2014. Il va falloir remercier l'Arabie Saoudite qui a décidé de ne pas réduire la production mondiale lors de la dernière réunion de l'OPEP.

Et en attendant que les prix chutent à 30 dollars le baril comme ça a été prédit, on en profite.

Des économies sur le carburant en temps de crise, ça fait du bien

Le gazole est le plus touché par cette chute du cours du pétrole et c'est tant mieux puisqu'il représente 80% des ventes de carburant en France. A la pompe, il affiche désormais 1,1773 euro... du jamais vu depuis 2010.

Le prix du gazole a donc chuté, de 3,44 centimes en une seule semaine alors que le cours du pétrole s'effondrait. Depuis le début de l'année, ce ne sont pas moins de 16 centimes de moins par litre que les possesseurs d'un véhicule Diesel dépensent à la station essence. Pratique : ça fait quelques 8 euros de moins tous les 50 litres de carburant, soit environ un plein.

Malheureusement, avec la hausse de 4 centimes déjà votée par le gouvernement... cette baisse va être annulée. Mais au moins elle ne fera pas mal au budget des Français.

Le prix de l'essence baisse, mais un peu moins

Pour l'essence SP 95, la situation est un peu différente. Ce carburant coûte plus cher et baisse moins rapidement. A la pompe, l'essence 95 affiche désormais 1,3733 euro le litre, avec une baisse de 3,34 centimes en une semaine. Là aussi, on n'avait plus vu ça depuis 2010.

L'essence SP 98 coûte toujours un peu plus cher que son homologue 95 : avec une baisse de 3,04 centimes en une semaine et un prix affiché de 1,4935 euro... c'est de nouveau un niveau très bas qu'on n'avait pas vu depuis 4 ans.

les prix à la pompe continuent de baisser suivant le cours du pétrole

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio