Le vrai gagnant du procès Apple-Samsung : l’innovation

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Ajay Bhalla Modifié le 5 septembre 2012 à 14h54

Apple est peut-être en train de célébrer le verdict du jury selon lequel Samsung a délibérément copié des éléments du design de ses produits et de l’interface utilisateur ; quel que soit le bénéfice qu’Apple en retire, il sera de courte durée.

Samsung s’est déjà imposé comme le seul concurrent d’Apple dans de multiples catégories de l’Ipad à l’Iphone. Il s’est progressivement débarrassé de son image d’OEM, (Original Equipment Manufacturer) low cost. De cet héritage, et en tant que fournisseur majeur de Sony et d’Apple, Samsung a appris comment lier innovation dans le design et marketing. L’entreprise n’est pas seulement extrêmement centrée sur l’amélioration des processus et l’efficacité des coûts ; mais produit aujourd’hui des efforts concertés au sein du groupe pour faire de l’innovation sa marque de fabrique. En effet, cette stratégie est payante sur la plupart des segments consommateurs.

Pour les consommateurs – justement - cette bataille au tribunal est une nouvelle positive. Tout sursis qu’Apple pourrait obtenir sur le marché américain jouera probablement en faveur du poids lourd d’hier, Nokia, qui mise sur le prochain Windows 8 pour se distinguer dans un marché dominé par Apple et Android.

En résumé, le final de la saga Apple-Samsung devrait pousser encore plus loin cette guerre de l’innovation. Apple et Samsung sont déjà centrés sur la prochaine étape de la révolution consommateur, sans oublier Google.

Nous n’avons pas encore vu le meilleur.


Top 5 des vendeurs de smartphones au deuxième trimestre 2012

  1. Samsung 50,2 millions de smartphones vendus 32,6% de part de marché + 172,8 %
  2. Apple 26 millions de smartphones vendus 16,9% de part de marché +27,5 %
  3. Nokia 10,2 millions de smartphones vendus 6,6% de part de marché -38,9 %
  4. HTC 8,8 millions de smartphones vendus 5,7% de part de marché -24,1 %
  5. ZTE 8 millions de smartphone vendus 5,2% de part de marché Nouveau

    Source : IDC