Quelle peinture utiliser pour entretenir le fer ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 18 mars 2022 à 8h34
Peinture Fer

Un objet ou une surface métallique en fer ou encore en acier nécessite une protection particulière, car ce matériau est davantage exposé aux risques de corrosion. Il faut alors appliquer une peinture pour fer pour protéger et décorer en même temps vos objets en métal.

Quels sont les différents types de peinture pour fer ?

Il existe trois types de peinture pour :

- La peinture glycérophtalique ou glycéro

La glycéro est une peinture à l’huile que l’on peut être utilisé en intérieur comme en extérieur. Elle a une forte capacité de couvrance grâce aux solvants qu’elle contient.

- La laque polyuréthane

Appelée également peinture émail, cette peinture est également à base d’huile. A la différence de la glycéro, elle a en plus une finition brillante. Qui plus est, elle est très résistante et durable, idéale pour repeindre les sols.

- La peinture époxy

La peinture époxy est la plus résistante d’entre toutes et est alors recommandée pour une utilisation extérieure. Elle est un mix de revêtement à l’huile et de liant polymère époxy, lui conférant cette haute résistance aux intempéries.

Plus d’information ici

Comment choisir votre peinture pour métal ?

Pour vos travaux de bricolage, vous pouvez opter pour une peinture pour fer classique qui nécessite d’abord l’application préalable d’un produit antirouille. Ce dernier permet de stopper le développement de l’oxydation du fer lorsque celui-ci est en contact avec l’air et l’eau. La peinture sert dans ce cas de finition.

Mais il y a la peinture fer 2-en-1 qui peut être appliquée directement sur le métal oxydé. Il faut alors l’appliquer deux fois : une sous-couche pour protéger le métal de la rouille et une couche de finition pour un effet décoratif.

En tout cas, une peinture pour fer de qualité doit posséder les qualités suivantes :

Un effet garnissant : le produit doit remplir les aspérités sur les surfaces rouillées ou brutes afin d’obtenir une finition lisse et homogène.

• Une excellente glisse : pour couvrir entièrement la surface du métal, même les recoins difficiles d’accès, le produit doit être plus ou moins liquide. Cela garantit une bonne répartition de la peinture pour fer.

• Un grand pouvoir couvrant : ce point est essentiel surtout si vous appliquez une seule couche.

• Un parfait processus de séchage : une fois séchée, la peinture doit avoir un rendu impeccable, net et lisse en même temps.

Quoi qu’il en soit, pour obtenir un meilleur rendu, il faut suivre scrupuleusement le mode d’emploi du produit et la préparation du support.

Quelles sont les différentes finitions possibles ?

La peinture pour fer sert avant tout à protéger vos revêtements en métal. Néanmoins, elle a aussi une fonction décorative. Alors, quelle finition choisir ?

D’abord, il existe de nombreuses teintes pour embellir vos mobiliers, portails, portes, fenêtres, garde-corps et balustres en fer. Ensuite, vous avez le choix entre différents lustres selon le rendu recherché.

Vous pouvez choisir entre une peinture pour fer mate, brillante ou satinée. Tout diffère dans le degré de reflet de la finition. Il faut noter simplement que l’effet brillant est beaucoup plus résistant que l’effet mat en extérieur.

Vous pouvez également vous tourner vers d’autres lustres moins courants pour un aspect plus original :

• L’effet fer forgé : pour conférer à votre revêtement un aspect fer forgé en noir, en gris ou en d’autres couleurs plus vives.

• L’effet martelé : pour donner un aspect un peu bosselé à la surface peinte. Cet aspect se forme durant et après le séchage de la peinture.

Comment bien appliquer la peinture pour fer ?

Tout d’abord, il faut préparer la surface avant l’application. Si la surface est rouillée, il faut éliminer la rouille à l’aide d’une brosse métallique ou d’une meuleuse. Puis, veillez à bien dégraisser le sol avec de l’acétone.

Par contre, si la surface est saine sans rouille, il suffit de la dégraisser et d’appliquer un antirouille ou un primaire. Ensuite, vous pouvez peindre la structure. Seulement pour peindre une surface en extérieur, vérifiez à ce que la température soit entre 10 et 30 °C. Aussi, vous devez éviter le pic de soleil, la présence d’humidité ambiante et les courants d’air.