Quels sont les radars qui flashent le plus ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Théophile Wateau Modifié le 4 avril 2013 à 8h25

Souriez, vous êtes flashé. Le sourire, les millions d'automobilistes piégés par un radar durant l'année 2012 ne devaient pas vraiment l'avoir. Pour identifier les coupables, le magazine Auto Plus de cette semaine dresse le classement des radars les plus « flasheurs » de France. Au total, les 4047 boitiers installés sur le territoire ont relevé 21 millions d'excés de vitesse. Neuf fois sur dix, ils sont inférieurs à 20 km/h.

Rapporté au nombre de véhicules qui composent le parc automobile français, soit 38 millions de véhicules, c'est comme si près d'un automobiliste français sur deux avait été flashé une fois en 2012. En réalité, certains ont été piégés plusieurs fois, mais cela donne une idée de l'activité intense de ces gendarmes éléctroniques.

Si 180 radars supplémentaires doivent encore être positionnés sur les routes françaises en 2013, c'est qu'ils ont rapporté à l'Etat 730 millions d'euros en 2012, soit 100 millions de plus que l'année précédente. Une somme « incomparable au coût annuel de l'insécurité routière, estimé pour l'an passé, à 23 milliards d'euros », a tempéré Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, qui a ajouté que le dispositif était arrivé « à maturité ».

Sur le podium des radars les plus actifs, celui installé à l'entrée de Tours sur l'A 10, remporte la médaille d'or, avec pas moins de 162 154 flashs en 2012, soit 444 par jour. Au niveau départemental, le Rhône pointe en tête avec 826 000 déclenchements. Un objectif: ralentir avec le sourire.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste avec des expériences dans la presse web à lexpress.fr et à youphil.com, ainsi que dans la presse d'information locale à L'Écho d'Ile-de-France et à Versailles Plus, Théophile Wateau a rejoint l'équipe d'Economie Matin, fin mars 2013.