La retraite quand je veux. Equilibrer, liberté et équité

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Marc de Basquiat Publié le 8 décembre 2020 à 16h06
Retraite Quand Veux Equiliber Liberte Equite Generation Libre
24 MILLIARDS €La projection du déficit du système de retraite en 2030 est de 24 milliards d'euros.

Le systmèe de retraite français reste profondément injuste et déficitaire. Il n'est pas en mesure de répondre au défi du vieillissement de la population. GenerationLibre propose de refonder notre système sur des bases radicalement nouvelles, qui laisseraient le maximum de place à l'individu et ses choix.

Le nouveau système universel que nous proposons est gouverné par des règles simples. Chacun est libre de partir à la retraite quand il le souhaite, le montant des pensions reçues étant calculé en divisant la somme des cotisations accumulées au cours de la vie professionnelle par l'espérance de vie moyenne restante. Plus on part tôt à la retraite, moins les pensions sont élevées, et vice-versa. Chaque personne prend une décision en tout responsabilité.

"Notre nouveau système réalise la meilleure synthèse de deux mondes : la stabilité d'une répartition organisée par l'Etat et l'équité d'une capitalisation des droits accumulés par chacun."

Nous opérons un changement radical de logique : ce n'est plus aux seuls actifs de garantir le niveau de vie de tous les retraités, mais aux retraités eux-mêmes d'y veiller. Pour s'assurer d'abord que le système reste équilibré, le montant des pensions versées chaque année s'ajuste et ne peut en aucun cas être supérieur au montant des cotisations prélevées pour cette même année. Ensuite, un nouveau mécanisme de solidarité intragénérationnelle garantit un niveau de pension minimum à tous les retraités. Par ailleurs, la pénibilité n'est plus financée par la collectivité mais par les employeurs qui assument la charge qu'ils font peser sur leurs salariés.

Diverses dispositions viennent ensuite compléter le tableau, avec toujours en ligne de mire la flexibilité et le respect des choix individuels. Chacun peut librement continuer à travailler durant sa retraite, s'il le souhaite, et peut profiter d'une deuxième liquidation de ses droits. Le mécanisme obsolète de la réversion est remplacé par un partage égalitaire des cotisations entre conjoints, là encore laissé au bon vouloir de chacun.

Un tel système aurait l'immense avantage d'être équilibré par construction et piloté automatiquement, sans interférences politiques. Les actifs ne seraient plus condamnés à perpétuellement venir combler les déséquilibres hérités des générations précédentes mais vivraient au contraire déchargés de ce fardeau, assurés de bénéficier d'une retraite qui respecte leurs choix de vie tout en assurant un soutien aux plus fragiles.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Marc de Basquiat est fondateur de StepLine conseil en prospective et transformation, chercheur associe? du laboratoire d’e?conomie Erudite, expert GenerationLibre. Il pre?side l’Association pour l’Instauration d’un Revenu d’Existence. Il est diplo?me? de Centrale-Supe?lec, du MBA ESCP Business School et docteur en e?conomie de l’universite? d’Aix-Marseille. En 2014 et 2017, il a co-signe? avec Gaspard Koenig pour GenerationLibre deux rapports - LIBER, Un revenu de liberte? pour tous et Une proposition re?aliste - qui ont contribue? a? lancer le re?cent de?bat franc?ais sur le revenu universel. Il travaille actuellement sur les questions d’e?quite? interge?ne?rationnelle, de fiscalite? du patrimoine et d’acce?s au logement.