La Smart Home : une solution pour diminuer sa consommation d’énergie

Thierry Benoliel Directeur Distribustion Professionnelle Resideo France
Par Thierry Benoliel Modifié le 29 novembre 2022 à 9h13
House 1477041 1280
44,7%Sur un an, les prix de l'énergie ont bondi de 44,7% par rapport à mars 2021.

Alors que l’inflation se poursuit dans le monde entier, et encore davantage en Europe, les consommateurs assistent impuissants à une envolée des prix de l’énergie. Selon les derniers rapports d’Eurostat (direction générale de la Commission européenne chargée de l'information statistique), les prix de l'énergie ont bondi de 44,7% par rapport à mars 2021 et cette situation semble se pérenniser. Dans un tel contexte, il devient primordial de maîtriser davantage les postes de consommation d’énergie dans son habitat afin d’optimiser sa facture d’électricité et de réduire son empreinte carbone.

Il existe pour cela des outils simples et des technologies de pointe à mettre en place dans sa maison qui permettent d’économiser jusqu’à 40%* de budget en moyenne sur ses dépenses de chauffage et d’électricité. Et cela n’est pas négligeable lorsque l’on sait que près de 82% de notre facture énergétique est liée au chauffage et à l'eau chaude sanitaire.

Les objets connectés dans la maison, une installation favorable à l’économie d’énergie

Les objets connectés assurent aujourd’hui des fonctions de gestion d’énergie qui rendent les logements moins énergivores et offrent un contrôle simplifié des équipements, le tout pour permettre de rendre les habitations plus efficaces, confortables et plus respectueuses de l’environnement. Les solutions les plus avancées sont même capables d’apprendre intelligemment dans le temps afin d’adapter en continu la température du domicile en fonction de la météo et de la température extérieure. Cet écosystème connecté a pour but principal d’améliorer le confort tout en contrôlant la consommation de gaz et d’électricité.

Il faut pour cela penser à plusieurs dispositifs à mettre en place pour capitaliser sur une régulation plus intelligente de la température. Mettre en place un système de chauffage intelligent, permettant un contrôle des radiateurs pour s’adapter au plus près des besoins des occupants, pièce par pièce, est la première étape. On appelle cela le “zoning intelligent”. Les têtes de radiateur par exemple, aident au contrôle de la température des pièces et régulent le débit sur les différents tuyaux afin de contrôler la température souhaitée dans chaque pièce.

Le choix de son thermostat connecté, une étape importante

Installer un thermostat connecté peut également être une solution idéale pour avoir une vision d’ensemble de sa consommation de gaz, d’électricité et parfois même d'eau, afin de la maîtriser.

Des thermostats intelligents WiFi aux thermostats programmables, Il existe une variété large de thermostats afin de répondre à des besoins différents. Plusieurs éléments sont à prendre en compte dans le choix de son thermostat afin d’en tirer pleinement parti.

Le premier paramètre à prendre en compte est la méthode de contrôle. Les thermostats qui se contrôlent à distance grâce à un smartphone offrent un contrôle optimal tout en s’assurant un confort d’utilisation non négligeable. Ensuite, l’évolutivité est un paramètre à prendre également en compte afin de pouvoir s’adapter aux besoins de chacun au gré des envies et des besoins qui évoluent. Enfin, le facteur performance est à considérer, les thermostats les plus avancés sont capables de mesurer les températures jusqu’à 0,5 degré près - au-delà de la sensibilité de la peau humaine - afin de trouver la bonne température au bon moment.

Une adaptation nécessaire selon les périodes de l’année

Avec les changements de saison, le temps peut être imprévisible. Couper le chauffage n'est pas toujours la meilleure idée. Il existe désormais sur certains thermostats une fonction "économie de temps chaud" qui utilise les informations météorologiques extérieures afin d’allumer automatiquement le chauffage uniquement si la température tombe au-dessus de la température idéale préalablement définie. La fonction n'allume pas le chauffage pendant les premières journées ensoleillées du printemps, mais permet de ne pas être pris de court lorsqu'un épisode de froid se manifeste. De ce fait, des économies d’énergie sont automatiquement générées tout en assurant un confort à l’année.

Pour tirer parti des technologies de la Smart Home, il est nécessaire de réfléchir à ses usages et d’adopter les bons réflexes. Ainsi, il est opportun de paramétrer ses équipements connectés en fonction du planning familial. Le chauffage pourra, par exemple, se mettre à l’arrêt une fois les membres du foyer partis à l’école ou au travail et se lancer automatiquement quelque temps avant le retour du premier membre dans le foyer. La température de la salle de bain pourra également être augmentée automatiquement peu de temps avant l’heure usuelle d’utilisation de cette pièce. Les préférences de chaque membre du foyer doivent également être analysées afin d’adapter chaque pièce au confort désiré.

Le contrôle de la température est un des fondamentaux de la Smart Home, mais d’autres dispositifs peuvent être mis en place pour aller plus loin dans cette démarche, comme l’installation de régulateur de pression afin d’économiser l’eau. La Smart Home est aujourd’hui une réalité technologique qu’il suffit à chacun de façonner en fonction de son propre usage. Si jusqu’à maintenant l’habitat connecté était vu principalement comme un luxe, permettant d’apporter plus de confort et d’améliorer la qualité de vie au domicile, il devient aujourd’hui un atout majeur pour effectuer des économies d’énergies.

*Rapport BEAMA 2021 - " Évaluation des économies d'énergie réalisées grâce à des contrôles avancés des thermostats d'ambiance dans une installation d'essai pour toute la maison"