La grève SNCF reconduite le mardi 17 juin 2014

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 16 juin 2014 à 11h56

Cela fera une semaine de conflit ininterrompu. Alors que Manuel Valls a une nouvelle fois demandé l'arrêt de la grève tout en maintenant le calendrier de la réforme du système ferroviaire, les syndicats des cheminots ne démordent pas. Les Assemblées Générales des syndicats CGT-Cheminots et SUD-Rail ont reconduit la grève pour 24 heures, soit pendant la journée du mardi 17 juin 2014.

Une semaine de bac difficile

Le deuxième jour du baccalauréat sera donc ponctué de grève comme le premier, pas de quoi permettre aux bacheliers de France de passer leur examen en toute tranquillité, entre peur du retard et arrivée tard à la maison.

Mais malgré les appels du gouvernement à cesser le mouvement, la grève de la SNCF durera encore une journée, les prochaines Assemblées Générales se tiendront dans la matinée du 17 juin 2014.

Une mobilisation assez importante mais surtout un coût élevé pour l'entreprise

Selon Guillaume Pepy, la grève aurait déjà coûté 80 millions d'euros à la SNCF. Il s'agirait de la grève la plus chère depuis 2001, le coût devrait dépasser d'ailleurs les 100 millions d'euros lors de la journée du mardi 17 juin 2014.

Ce coût est important malgré une mobilisation de seulement 20% des cheminots. En effet, les deux syndicats principalement actifs dans cette mobilisation représentent de nombreux conducteurs de train, ce qui paralyse le trafic.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio