Les Soldes d’été commencent le 22 juin 2022 sur fond d’inflation

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 13 juin 2022 à 9h27
Budget Personnel Problemes Financiers Pauvrete
170 EUROSEn 2021, le budget pour les Soldes d'été était de 170 euros par Français.

Avec l’inflation galopante de ces derniers mois, elle a atteint 5,2% sur un an en mai 2022 selon l’Insee, les Français sont à la recherche de bons plans pour ménager leur budget mensuel. C’est dans ce contexte que débutent les Soldes d’été, attendues par les commerçants pour écouler leurs stocks. Mais face à la hausse des prix et les budgets serrés, vont-ils être un succès ?

Les dates de début et fin des Soldes d’été

Fixées par le gouvernement, les dates de début et fin des Soldes d’été sont connues. Et comme chaque année, il y a quelques exceptions à la règle nationale. Cette dernière fixe la date de début des Soldes d’été au mercredi 22 juin 2022 et la fin au mardi 19 juillet 2022.

Néanmoins, certains départements verront les promotions députer plus tard du fait de leur statut de département frontalier. Ainsi, dans les Alpes-Maritimes, le début des Soldes d’été est annoncé pour le 6 juillet 2022, tout comme dans les Pyrénées-Orientales. La fin de la période de promotions est de fait repoussée au 2 août 2022.

Et ce sera encore plus tard en Corse : sur l’île de Beauté, les promotions débuteront le 13 juillet 2022 pour se terminer le 9 août 2022.

Succès ou flop pour les Soldes d’été 2022 ?

Alors que les commerçants attendent de pouvoir vendre massivement leurs stocks pour les collections passées, afin de faire de la place pour les nouveaux produits, la question du succès de cette édition des Soldes d’été 2022 se pose : les clients seront-ils au rendez-vous ?

Face à l’augmentation des prix à la consommation, la tendance est en effet plutôt aux économies et à la suppression des achats superflus. D’autant plus que le budget économisé pourra permettre de passer de meilleures vacances d’été. Le budget des vacances est en effet durement touché par la hausse des prix des carburants mais aussi des services, les professionnels répercutant sur leurs clients la hausse de leurs frais et charges.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio