Pratiquer du sport en hiver ! La Fédération Française du sport santé livre ses conseils

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Séverine Vidal Publié le 5 novembre 2021 à 14h54
Sport Effort Recuperation Sieste Relaxation
25%Pendant le premier confinement, 25% des adultes ont augmenté leur temps passé assis

La sédentarité est-elle le nouveau mal du siècle ? La Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire, leader du sport santé, tire le signal d’alarme. Car pendant le premier confinement, 25% des adultes ont augmenté leur temps passé assis. Et l’entrée dans la saison froide n’arrangera pas la situation ... le risque de moins bouger s’accentuant. Pourtant, il existe des moyens pour garder la forme en hiver et d’autant plus en pratiquant une activité physique en extérieur.

Selon le baromètre Sport Santé de la FFEPGV, les pratiques outdoor sont de plus en plus plébiscitées : 60% des Français souhaitent pratiquer individuellement en extérieur pour 2021. Toujours avec l’objectif de répondre aux besoins d’accompagnement des Français dans leur pratique, la Fédération sport-santé apporte son éclairage sur les pratiques outdoor et livre quelques conseils pour les optimiser en hiver.

La pratique sportive en extérieur, un atout pour la santé en période hivernale

Marche active, marche nordique, course à pied, randonnées, marche dynamique Bungy-Pump... les activités pédestres font partie des pratiques idéales pour faire du sport en extérieur en hiver. Elles permettent en effet de réchauffer progressivement le corps et de maintenir une température corporelle tout au long de la sortie. A contrario, il faut éviter les activités avec peu de dépense énergétique telles que le stretching ou des activités avec des variations importantes du niveau d’intensité.

Quant à savoir pourquoi il est important de pratiquer une activité physique et sportive en extérieur, y compris lorsque les températures sont moins clémentes, il suffit de constater la liste des bienfaits pour le bien-être physique, psychique mais aussi social.

  • L’activité physique procure un bien-être mental : la pratique du sport et particulièrement des activités d’endurances, permet de libérer de l’endorphine, aussi appelée « l’hormone du bonheur ». Celle-ci apporte un sentiment de bien-être et de plaisir, évacuant ainsi le stress et réduisant l’anxiété. Elle prévient également le sentiment de déprime que l’on peut ressentir lorsque l’on a un coup de mou hivernal.
  • Faire du sport renforce la forme physique : en hiver les journées étant raccourcies, la pratique d’une activité physique apporte une fatigue saine qui permet de trouver plus facilement un sommeil réparateur.
  • Pratiquer une activité sportive cultive le lien social : de nombreuses pratiques en extérieur se font en collectif ou sont l’occasion de partager des moments de découverte. Sans compter que l’exercice physique combat la tendance au repli sur soi.

Les activités les plus plébiscitées par la FFEPGV pour la pratique sportive en hiver

Soucieuse d’accompagner les Français dans le maintien de leur bonne santé, la FFEPGV a renforcé ses offres de pratiques d’activités extérieures pour permettre une meilleure accessibilité à tous et partout.

  • La marche nordique, la marche active, la marche dynamique bungy-pump, la course à pied proposées dans les clubs EPGV sont idéales à pratiquer par temps froid. On augmente progressivement la température corporelle, on se dépense plus que quand il fait plus chaud, on fait le plein d’oxygène, en profitant d’une bouffée d’air frais et de la lumière et on transforme son état d’esprit en dopant son mental. Résultats on évacue le stress, on est moins enclin à la déprime grâce à la sécrétion de dopamine et sérotonine, et on améliore son sommeil.
  • En complément de ces activités pédestres la FFEPGV conseille la pratique d’activités douces en salle, telles que le yoga, le body-zen, le Pilates, le stretching qui permettent de maintenir une souplesse articulaire grâce à un travail d’étirement de l’ensemble des groupes musculaires. Avec le Pilates on renforce les muscles posturaux profond. Idéal pour combattre les courbatures hivernales !

LE SAVIEZ VOUS ?

Les pratiques outdoor ont vu leur nombre de pratiquants augmenter au moment du Covid, avec pour cause la pratique extérieure autorisée par le gouvernement lors du confinement. Selon le baromètre Sport Sante de la FFEPGV conduit avec Ipsos :

  • 57% des Français ont pratiqué une activité physique individuelle en extérieur en 2020
  • 32% avait l’intention de pratiquer une activité physique collective en extérieur en 2021
Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Directrice technique nationale adjointe à la FFEPGV, en charge du développement des offres de pratiques adultes salle, extérieur, entreprise   Formations :     • Professeur de sport (Conseillère Technique sportive)     • DESS « management des politiques sportives Européennes »     • Maitrise STAPS « Activités physiques adaptées »     • Maitrise STAPS « Management du sport »     • Licence STAPS « Education et Motricité »     • DEUG STAPS « Education et Motricité »     • BEESAN (Maitre-Nageur)