Sur Spotify, il est possible d’écouter un morceau plus de cinq fois en France

Par Olivier Sancerre Modifié le 3 juin 2013 à 15h27

Spotify, le leader mondial des services de streaming musical avec 6 millions d'abonnés payants, a mis en place il y a deux ans deux restrictions pour les auditeurs gratuits (environ 18 millions de comptes) : 10 heures d'écoute mensuelle maximum, et cinq écoutes d'un même morceau.

Ces restrictions, voulues par l'industrie du disque pour limiter l'attrait de l'offre gratuite de Spotify, ont du plomb dans l'aile, en particulier pour les cinq écoutes maximum. Il y a un peu plus d'un an, cette limite sautait dans tous les pays où Spotify est présent… sauf en France. Ça n'est depuis aujourd'hui plus le cas : les comptes gratuits ont désormais tout loisir d'écouter le même titre autant de fois que souhaité, dans la limite des 10 heures mensuelles.

Cette restriction était de nature à empêcher l'utilisateur de passer au modèle payant, dont la version premium est facturée 9,99 euros par mois sans aucune limite. Les modèles économiques pour ces offres de musique en streaming et à volonté se basent volontiers sur les abonnements : Google a ainsi lancé aux États-Unis son offre All Access avec des prestations équivalentes à Spotify. Et il se murmure qu'Apple lancera son service iRadio dès le 10 juin, durant l'ouverture de sa Conférence des développeurs.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.