Paris : stationnement et amendes seront deux fois plus chers

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 2 juillet 2014 à 6h46

Si vous pensiez que le stationnement dans la Capitale était déjà cher et que les amendes de 17 euros en cas de non-paiement étaient excessives, vous allez grincer des dents : la Mairie de Paris, qui cherche de l’argent, veut doubler le prix des amendes et augmenter le prix de stationnement d’au moins 50%. De quoi faire renoncer à la voiture.

Renflouer les caisses de la ville de Paris

C’est le journal Le Parisien – Aujourd’hui en France qui dévoile ce projet. Un projet qui a un but avoué : renflouer les caisses de la ville. Il faut dire qu’il lui manque une certaine somme pour clore son budget : 400 millions d’euros. Alors comme les loyers ne sont pas chers et que faire les courses ne coûte que très peu dans la Capitale, la Mairie va augmenter le prix du stationnement.

Du coup, l’argent est tout trouvé. Car si jusqu’à présent le stationnement rapportait 65 millions d’euros à la ville chaque année, en l’augmentant de 50% (au minimum) ce ne sont pas moins de 97 millions d’euros qui rentreront dans les caisses.

Mais cela ne suffit pas !

Doubler le montant des amendes

Autre mesure, encore plus importante, ce sera le doublement du montant des amendes pour un stationnement non payé. Actuellement de 17 euros, l’amende pourrait passer à 36 euros dès 2016 selon Le Parisien. Forcément, les conducteurs vont y repenser à deux fois avant de ne pas payer.

Et c’est le but de la manœuvre puisque seuls 15% des conducteurs font un détour pour prendre un ticket.

Un rapide calcul permet de savoir que si 15% des conducteurs rapportent 65 millions d’euros à la commune, si tout le monde payait son ticket le stationnement rapporterait 400 millions d’euros par an à la ville. Et ça tombe bien, c’est justement le budget que cherche à récolter Anne Hidalgo.

En somme, si tout le monde payait la ville n’aurait pas besoin d’augmenter le prix du stationnement. Mais nous ne sommes pas dans le meilleur des mondes n’est-ce pas ?

Et s’ils ne payent pas ? Ce sera du bénéfice pour les caisses de la ville puisqu’avec 3 millions de PV pour stationnement non payé les Parisiens sont les plus verbalisés de France. 3 millions de PV à 36 euros, ça fait une coquette somme : 108 millions d’euros.

Ne pas augmenter les impôts… mais autre chose

Anne Hidalgo a maintenu sa promesse de campagne, en un sens. Elle s’était engagée à ne pas augmenter les impôts des parisiens, et c’est chose faite. Par contre elle n’avait rien dit sur le prix des stationnements qui coûtent déjà entre 1,20 et 3,60 euros de l’heure.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio