Swatch trolle Apple et depose la marque « One more thing… »

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 20 août 2015 à 14h33
Swatch Apple Trademark One More Thing
3,6%Swatch a vu son chiffre d'affaires augmenter de 3,6% au premier semestre 2015.

Les Apple-addicts la connaissent par coeur : c'est la phrase que Steve Jobs avait l'habitude d'utiliser à la fin d'une Keynote avant d'annoncer un tout nouveau produit ou une fonctionnalité "surprise". Une technique de marketing qui fonctionnait à merveille et qui faisait de la keynote d'Apple un événement ultra-médiatique. Malheureusement pour Apple, il semblerait que Swatch la veuille faire sienne.

"One more thing" devient... une marque déposée

Selon Patently Apple qui dévoile l'information il semblerait bien que Swatch ait décidé de troller Apple en enregistrant la mythique phrase "One more Thing". Elle devient donc une marque déposée même si elle est associée à Steve Jobs (bon, c'est Columbo qui l'a rendue célèbre, mais ce n'est pas grave...)

Apple n'y avait pas pensé... il faut dire que depuis la mort de Steve Jobs elle n'aura été utilisée qu'une seule fois par Tim Cook : juste avant l'annonce de l'Apple Watch lors de la keynote d'octobre 2014. Ce pourrait-être à ce moment-là que Swatch a décidé de l'enregistrer... et de griller la priorité à la marque à la pomme croquée.

Une marque déposée... mais pour quoi faire ?

La première demande de dépôt de la marque "One more thing" remonterait à novembre 2014 mais le dépôt n'est effectif que depuis mai 2015. La raison ? un mystère à ce jour.

Le dépôt pourrait être lié à l'annonce de Swatch de février 2015 : le groupe suisse entend lancer sa propre smartwatch et peut-être utiliser la phrase mythique de Steve Jobs pour s'accaparer quelques amateurs d'Apple. Ou alors les deux choses sont complètement distinctes.

En tout cas, désormais, le "One more thing" appartient à Swatch...

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio