Télécoms : les mutations à venir

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Sylvain Peysieux Modifié le 20 novembre 2014 à 14h50

B&You s'unit à Bouygues Telecom

Depuis ce lundi, Bouygues et B&You ont officialisé leur rapprochement : exit la différenciation, bienvenue à la complémentarité. Cette union se veut également source de changements :

• Changement des forfaits de Bouygues Telecom : Dorénavant, ce sont 7 forfaits qui sont proposés aux clients, via la marque low-cost B&You ou Bouygues Sensation, au choix. Que vous souscriviez votre forfait via l'un ou l'autre, les forfaits possèdent des caractéristiques identiques, mais les services supplémentaires (en particulier l'achat d'un mobile) sont à prendre en compte lors du choix du forfait. Auparavant, Bouygues Telecom comptabilisait 1350 variantes de ses forfaits, rendant extrêmement complexe aux yeux des clients ses offres mobiles. Dans les semaines à venir, les clients vont ainsi automatiquement migrer vers des offres équivalentes ou plus avantageuses, sans surcoût.

• Changement des tarifs : Globalement, les nouveaux clients devront dépenser davantage que les précédents forfaits. 3 des 4 forfaits B&You augmentent ainsi de 1 à 5 euros, seule l'offre à 19,99 euros concurrençant frontalement Free Mobile restant inchangée.

• La 4G pour tout le monde : Fini les avantages de la rapidité réservés aux gros forfaits. Dorénavant, ce sont tous les forfaits qui disposeront de la 4G. De quoi inciter les petits consommateurs, vite à cour de data, à migrer pour un forfait de taille supérieure.

Lutter contre la concurrence

Free Mobile a annoncé mercredi 12 novembre des résultats trimestriels mirobolants records : frôlant des 10 millions d'abonnés mobiles, un demi-million de nouveaux clients Free Mobile en 3 mois, 1,161 milliard d'euros de chiffre d'affaires. Face à ces chiffres impressionnants, les opérateurs mobiles devront maintenir leur position, effectuer des synergies et innover.

Bouygues a ainsi pour sa part décidé de simplifier ses offres, tout en liant davantage Bouygues Telecom à sa filiale B&You et en augmentant globalement les tarifs. Il est à supposer que son concurrent Orange et sa filiale Sosh fassent de même.

Quant à SFR et sa filiale Red, le tout ayant été récemment acquis par Numéricable, des changements beaucoup plus importants sont à prévoir, que nous devrions découvrir dans les mois à venir.

La 4G+, prochaine révolution

Les opérateurs s'empressent de l'utiliser pour communiquer à tout va, mais elle risque de n'être utile aux consommateurs que lorsque les smartphones seront compatibles. Actuellement, les smartphones 4G+ se comptent sur les doigts d'une main, et seulement une partie d'entre eux sont disponibles à la vente sur le sol français. Comme avec la 4G, qui peine toujours à être accessible dans les villes de province, la 4G+ risque ici aussi de ne couvrir réellement le territoire français que d'ici quelques années. Au moment où la 4G+ sera présente sur la majeure partie du territoire, nous serons à l'aube de 2020, avec l'arrivée prévue de la 5G. Patience...

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Entrepreneur dans le domaine du web depuis de nombreuses années, Sylvain Peysieux est rédacteur spécialiste en téléphonie mobile pour différents sites d'actualité. Il est en outre l'un des fondateurs de MonPetitForfait, comparateur de forfaits mobiles en ligne, et divers sites dans cette thématique.

Laisser un commentaire

* Champs requis