TGV et déconfinement : moins de 10% des places seront disponibles

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 5 mai 2020 à 15h38
Tgv Sncf Etage 1
25%Seulement 25% des places de TGV étaient occupées pendant le confinement.

Vous lorgnez les TGV pour retrouver vos amis, votre maison, votre famille ? Alors... pour commencer les déplacements ne seront autorisés que dans un rayon de 100 kilomètres sauf « motif impérieux » après le 11 mai 2020 ; mais, en plus, les places de TGV vont se faire très rares… et on ne sait même pas quand le trafic reviendra à la normale.

15% des TGV vont circuler après le confinement…

Si le gouvernement, selon les informations du journal Les Echos, interdit à la SNCF et la RATP de faire leurs propres annonces, elles seront prises en charge par Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État aux Transports, on commence à avoir quelques informations sur la circulation des trains en France après le confinement. Notamment sur le nombre de TGV qui rouleront.

Actuellement, la SNCF ne fait tourner que 7% de ses trains qui, de toute manière, ne sont occupés qu’à 25% : confinement oblige, seuls les travailleurs peuvent les prendre. Mais dès le 11 mai 2020 la situation s’améliorera avec 15% des TGV qui rouleront. Du moins, en théorie, car dans les faits ce sera un peu différent.

… mais 50% des places en vente

Alors que 15% des TGV devraient rouler, et que leur nombre montera en puissance sans qu’on sache, à ce jour, de quelle manière, Les Echos a pu obtenir une information capitale : seule une place sur deux sera en vente, afin de tenter de respecter, dans un wagon étriqué, la distanciation sociale et les règles de sécurité sanitaire.

En faisant le calcul, toutefois, si seulement 50% des places de 15% des TGV sont en vente, cela signifie qu’au final il n’y a que 7,5% des places qui seront disponibles. Or, on estime en moyenne à 250.000 le nombre de personnes qui prennent, chaque jour en temps normal, le TGV. Ils ne seront donc plus que 18.750, soit 7,5% du total, à partir du 11 mai 2020. De quoi créer quelques tensions sur le réseau et au niveau des réservations…

Les TER se sauvent

Les trajets étant limités en termes de distance, ce sont les TER qui vont être pris d’assaut par les Français après le confinement. Heureusement, ces derniers se sauvent et ne sont pas concernés par une réduction massive de leur nombre, bien qu’ils aient tourné au ralenti durant le confinement.

La SNCF maintient, sauf annonce contraire avant le 11 mai 2020, son objectif de faire rouler 100% des TER dès le début du mois de juin 2020. Mais là aussi, il faudra tenir compte des règles de distanciation sociale… difficiles à faire respecter alors qu’un TER n’est pas un train avec réservation et qu’aux heures de pointe ils sont généralement bondés.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio