L’entrepôt : les coulisses d’un Noël réussi

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Philippe Mezerette Publié le 19 décembre 2014 à 4h00

Le 25 décembre, les enfants sont gâtés, tout comme les distributeurs ! La période des fêtes regorge d'opportunités commerciales uniques, et ils ont intérêt à être prêts, performants et ingénieux pour en tirer profit.

Avec l'explosion des ventes de Noël via les sites web et mobiles, les commerçants sont challengés sur leurs capacités à délivrer le bon produit, au bon moment et au bon client. Cette année plus de 7 français sur 10 prévoient en effet d'acheter sur le net. Les ventes de Noël en ligne devraient battre un nouveau record et représenter près de 11,1 milliards d'euros .

Les habitudes d'achat se sont ainsi parfaitement intégrées à l'ère du multicanal et il est devenu difficile d'appréhender les comportements des consommateurs. Quelques années auparavant, la tendance était d'acheter assez tôt dans la journée ou durant la pause déjeuner depuis son ordinateur, laissant ainsi le temps aux agents de préparer, expédier et livrer la commande pour le lendemain. Smartphones et tablettes ont bouleversé ce modèle et laissent désormais place à une grande volatilité. Sur le trajet en allant ou en rentrant du bureau, pendant le déjeuner, le soir à la maison, pendant une réunion... tous les moments de la journée sont propices à l'achat !

Les sites internet comme les magasins doivent se tenir prêts. Cependant, la promesse de fluidité du processus de vente, et donc de recevoir son produit en temps en en heure, ne peut être tenue qu'en renforçant et en adaptant les activités d'entrepôt et de logistique. Un monde où flexibilité et rapidité doivent se conjuguer.

Près de 30% du chiffre d'affaire des e-commerçants se fera cette année pour les fêtes de fin d'année. Cette réalité, de nombreux commerçants ont la finesse et l'audace de s'en prévaloir puisque force a été de constater une augmentation des investissements pour consolider la supply chain en vue de cette période d'activité frénétique. Plus qu'un atout ponctuel, cette préparation relève d'une réelle stratégie de fidélisation client tout au long de l'année.

Le personnel intérimaire à former et à intégrer rapidement

A l'approche de Noël, les responsables d'entrepôts recrutent, encadrent et forment du personnel intérimaire pour assurer la réception et le transfert des marchandises, gérer les stocks, ainsi que préparer et expédier les commandes. Souvent inconnus du grand public, les métiers sont nombreux et variés : du coursier à l'affréteur de marchandises en passant par l'agent de quai et le préparateur de commandes.

Puisqu'il est très difficile de recruter les mêmes personnes d'une année sur l'autre, l'enjeu est que ces travailleurs temporaires intègrent vite les processus en place et se familiarisent rapidement avec la technologie utilisée, pour limiter les erreurs et optimiser la productivité.

Une des solutions pour améliorer la rapidité d'intégration du personnel au sein de l'entrepôt, peut-être d'utiliser la technologie vocale. Spécialement conçu pour les activités logistiques, l'ensemble casque/micro/logiciel permet à l'employé de communiquer avec le système de gestion de l'entrepôt tout en libérant les mains et les yeux. Tel un GPS, il guide le préparateur dans la réalisation de ses tâches.

Le temps de formation est réduit par deux, comparativement aux autres technologies utilisées en entrepôt, et l'intuitivité ainsi que l'ergonomie rendent l'exécution des tâches plus aisée.

Le père Noël ne peut oublier qui que ce soit ou être en retard !

La mission des employés d'entrepôt, qu'ils soient permanents ou intérimaires, est de faire en sorte que les cadeaux soient livrés avant le 25 décembre sous le sapin. De leur performance dépend la perception client et donc l'image du commerçant.

Là encore, les outils de technologie vocale peuvent être d'une grande aide. On estime aujourd'hui que leur intégration au sein de l'entrepôt améliore la productivité de 20% et surtout permet au taux de précision d'atteindre les 99,9% ! Ils sont utilisés principalement pour les tâches manuelles comme la préparation des commandes, mais leur usage peut tout à fait s'étendre à la réception, au chargement, au réapprovisionnement, et même à la mise en rayon dans les magasins.

Et n'oublions pas qu'une fois le traineau rangé, les soldes vont à leur tour mettre à l'épreuve les entrepôts avec une gestion de pair des ventes et des retours en stock.

ventes-internet-cadeau-noel-stock-gestion-commande

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Philippe Mezerette est responsable du développement France des solutions Vocollect de Honeywell Scanning et Mobility depuis près de 3ans. Il dispose d'une expérience de 10 années passées chez Intermec France au poste de Channel Business Manager où il fut principalement en charge des intégrateurs AIDC et des éditeurs de logiciels.