CAC40 : dividendes en hausse en 2016, 55,7 milliards d'euros

6,6 MILLIARDS €
Sanofi a versé 6,66 milliards d'euros de dividendes à ses actionnaires
en 2016.

La crise ? Elle commence vraiment à être de l’histoire ancienne, en tout cas pour les entreprises du CAC40. Si elles n’ont jamais arrêté de verser des dividendes à leurs actionnaires, les montants cumulés ne dépassaient que très rarement les 45 milliards d’euros depuis 2011 (sauf en 2014 quand avaient été versés 56 milliards d’euros). En 2016 la situation s’est largement améliorée et le montant des dividendes est remonté aux niveaux d’avant-crise.

55,7 milliards d’euros de dividendes en 2016

Les actionnaires ont de quoi se frotter les mains : les entreprises dont ils détiennent une partie du capital ont été généreuses cette année 2016 en versant 55,7 milliards d’euros de dividendes. En 2009 ces mêmes actionnaires n’avaient touché que 35,30 milliards d’euros, en baisse de près de 20 milliards par rapport à l’année précédente.

C’est la Lettre Vernimmen.net qui dévoile le montant des dividendes versés par les groupes du CAC40. Mais elle précise également que si les montants sont en hausse, la croissance de ces mêmes groupes n’est pas au rendez-vous : les résultats n’ont progressé que de 1,3 % entre 2010 et 2016, moins que l’inflation.

Et le champion des dividendes est… Sanofi !

Si les entreprises du CAC40 ont donc versé 55,7 milliards d’euros à leurs actionnaires, trois entreprises représentent, à elles seules, un tiers (33 %) du montant total. Sanofi, Total et Vivendi (cette dernière ayant débloqué un dividende exceptionnel de 3,7 milliards d’euros pour 2016) ont versé 18,1 milliards d’euros à leurs actionnaires. Sanofi, à elle seule, a versé 6,66 milliards d’euros.

Su l’ensemble des 40 entrperises qui composent l’indice CAC40 de la Bourse de Paris, seules deux entreprises n’ont pas versé de dividende. ArcelorMittal, qui a terminé l’année 2016 dans le rouge, et Peugeot.


A découvrir