Changement d'heure : toujours pas supprimé, il aura lieu le 24 octobre 2020

59,17 %
59,17% des Français veulent conserver l'heure d'été.

Vous pensiez que cette période où, deux fois par an, il fallait s’amuser à vérifier toutes les pendules de la maison pour changer l’heure était révolu ? Ce n’est pas le cas. Le passage à l’heure d’hiver pour 2020 aura bien lieu, la nuit du samedi 23 au dimanche 24 octobre 2020.

Le changement d’heure ne devait-il pas être supprimé ?

Le principe du changement d’heure, instauré en 1976 après le choc pétrolier, est sur la sellette depuis plusieurs années maintenant : critiqué pour ses effets sur la santé, il n’a plus de réel intérêt économique. Et en 2019, le Parlement européen a largement voté pour sa suppression qui est donc actée. Mais c’était sans compter sur la Covid-19 !

S’il n’a jamais été question de supprimer le changement d’heure en 2020 mais, théoriquement, en 2021, chaque État-membre de l’Union européenne doit choisir l’heure qu’il préfère : heure d’hiver ou heure d’été ? Les Français ont opté pour l’heure d’été… mais certains pays n’ont pas encore consulté leur population ou décidé. Or, ils devaient le faire avant avril 2020, sauf qu’entre temps la pandémie mondiale a frappé l’Europe (et elle continue) et forcément, les gouvernements avaient d’autres soucis à régler que des réglages arbitraires d’horloges.

Cet hiver 2020, encore, on change d’heure

De fait, le changement de l’heure d’été à l’heure d’hiver en 2020 a toujours été prévu. Il aura lieu la nuit du samedi 23 au dimanche 24 octobre 2020 (pile à temps pour le couvre-feu de 46 millions de personnes en France) à 3 heures du matin. Il faudra alors reculer les aiguilles des montres d’une heure puisqu’il sera 2 heures. La bonne nouvelle, c’est qu’on va dormir une heure de plus.

Quant à savoir quand le changement d’heure sera bel et bien supprimé… c’est un mystère. Si tout va bien, celui du 24 octobre 2020 pourrait être un des derniers. Mais avec la deuxième vague de la Covid-19 qui frappe de plein fouet l’Europe, rien n’est moins sûr.


A découvrir