Combien coûtera le mariage du prince Harry d'Angleterre ?

33
Le mariage de Charles et Lady Di aurait coûté 33 millions d'euros.

Le prince Harry et l’actrice américaine Meghan Markle ont annoncé hier, 21 novembre, leur union prochaine. Depuis, les débats vont bon train pour savoir combien ce mariage royal coûtera, à la fois aux Windsor et aux Britanniques ! 

 

Un mariage royalement salé 

La reine et le prince Charles vont devoir mettre la main à la poche. Comme ce fut le cas pour le mariage de William et Kate, la famille royale devrait payer pour tout ce qui touche au mariage à proprement parler, à savoir la cérémonie religieuse, les fleurs, la procession et les réceptions. L’addition pourrait s’élever à plus de 500 000 euros, selon un wedding-planner britannique, cité par CNN

La famille de Meghan pourra, si elle le peut, participer, comme l’avait fait celle de Kate Middleton. Ses parents, qui ont fait fortune en montant une entreprise d'articles de fête, avait déboursé pour l’occasion plus de 100 000 euros. 

Les Britanniques vont y perdre, et y gagner

Et les frais ne s’arrêtent pas là ! Mais cette fois, ce seront les contribuables qui paieront le reste, à savoir notamment la sécurité, assurée par des milliers de police chargés de sécuriser les lieux. Un poste de dépenses qui promet d'être élevé, car Londres a été récemment la cible de plusieurs attaques terroristes. Il faudra donc verouiller le périmètre pendant plusieurs jours précédent l’évènement, ainsi que le jour de l’union royale, en espérant que le cortège limite les déplacements.   

Le mariage royal devrait malgré tout rapporter beaucoup d’argent au pays : selon les calculs de l'autorité touristique britannique, des noces royales génèrent en moyenne 4 millions de touristes supplémentaires, qui rapportent plus de 2 milliards d’euros. 

Et puis quand on aime, on ne compte pas ! 


A découvrir


Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.