Coronavirus : de nombreux secteurs recrutent

35 %
35% des offres d'emploi concernent le domaine médical

L'épidémie de covid-19 oblige le marché du travail à s'adapter. Certains secteurs ont décidé de geler leur recrutement quand d’autres embauchent massivement pour faire face aux conditions actuelles. 

Les recrutements gelés 

En cette période d’incertitude, de nombreux jeunes actifs pensent que le marché du travail va être fortement bouleversé par la pandémie mondiale de coronavirus. D'après une étude réalisée par la plateforme d’offre d’emploi, Wizbii, 89% des jeunes à la recherche d'un emploi sondés craignent que l'épidémie retarde leurs projets professionnels et 65% ont peur de ne pas trouver de travail suite à l'épidémie.

En effet, certains secteurs ont mis de côté leur recrutement comme le transport aérien, le secteur touristique ainsi que l’immobilier. Mais pas de panique, ces projets d’embauches ne sont pas annulés mais seulement gelés car les entreprises préparent également l’après coronavirus. 

Le médical, la grande distribution et l’agriculture embauchent

Parallèlement, avec la pandémie de coronavirus, les offres d’emploi dans certains secteurs se sont multipliées. C’est le cas bien évidemment du secteur médical qui manque cruellement de personnels soignants pour lutter contre le Covid-19. En tout, près de 10 000 annonces sont disponibles sur le site de Pôle Emploi. Le gouvernement a également débloqué une enveloppe de 18 millions d'euros pour rémunérer les élèves infirmiers appelés en renfort dans les hôpitaux publics et privés franciliens. 

Les secteurs de la grande distribution, de l’e-commerce, des transports recrutent également afin de faire face à l’afflut de clients et aux nombreux employés en congés pour la garde d’enfants. Autre secteur qui recrute activement : l’agriculture. En pleine période de récoltes, près de 200 000 emplois sont à pourvoir 

Les organismes de recrutement tels que Pôle Emploi et L’APEC (pour les cadres) se sont adaptés. Ils ont développé leur service d’accompagnement à distance via des visioconférences. En revanche, cette hausse de recrutement de ne devrait pas perdurer, car ces nouvelles embauches se font généralement en contrat court (CDD). 


A découvrir