Le mythe des 35 heures

31 %
L'instauration des 35 heures a conduit à renchérir le SMIC horaire de
31 % entre 2000 et 2005. La balance commerciale de la France est
devenue déficitaire en 2004...

Depuis l'élection de François Hollande, la France compte 500 000 chômeurs de plus. 5,5 millions de nos compatriotes en France et outre-mer sans emploi ou pour quelques centaines de milliers d'entre eux, à temps partiel, n'ayant pour seule ressource qu'une allocation chômage ou les minima sociaux. Et pendant ce temps là, on glose (encore) sur les 35 heures...

Oui, je connais des gens qui sont aux 35 heures. Pas beaucoup remarquez. Les caissières de mon supermarché, quand elles ne travaillent pas moins, 30, ou 25, quand elles préféreraient travailler 40 pour gagner un peu plus. Mais l'assistante de l'orthodontiste des enfants, je doute qu'elle "fasse" 35 heures. L'orthodontiste aussi d'ailleurs, on vient d'en parler, et elle est bien obligée de s'adapter aux horaires des petits patients qui ont école. Alors elle finit très tard, surtout le mercredi, et travaille bien entendu le samedi aussi. Mon médecin ? Il donne des rendez-vous à 8h du matin, jusqu'à 20h30 le soir. On peut continuer longtemps à ce petit jeu là. J'ai beau chercher, autour de moi, les 35 heures, je ne vois pas qui les fait. Ou alors, du lundi au mercredi soir.

Parler des 35 heures comme s'il s'agissait d'une extraordinaire avancée est la plus grande escroquerie qui soit. Pour quelques millions de salariés qui "font" effectivement 35 heures, parce que leur métier, de l'ouvrier spécialisé à la serveuse de chez Mac Do en passant par la femme de ménage ou l'hôtesse d'accueil, s'organise avec un planning, combien d'autres travaillent bien plus, et trouvent en plus cela parfaitement normal, car ils aiment leur job, leur entreprise ou leur employeur, et ne veulent pas les perdre ? 

Ah, si, il y a bien un secteur d'activité où les 35 heures s'appliquent à plein, c'est la fonction publique. Et encore, pas pour tout le monde. Prenez les policiers par exemple. Je sais bien qu'ils 'ont pas une excellente réputation, mais enfin, une chose est sûre, ils bossent, et plus que 35 heures pour nombre d'entre eux. Sans (trop) se plaindre. Parce qu'ils aiment leur métier, et que faire la police, ca ne se fait pas avec le nez rivé sur la montre. En revanche, et sans rentrer dans les clichés faciles, tout usager standard des services publics au sens large, ceux de la fonction publique nationale, et de la fonction publique territoriale (soit plus de 5 millions de personnes) connaissent par coeur les horaires d'ouverture. Et quel délai exige toute démarche administrative. On compte en semaines, quand ce n'est pas en mois.

Les 35 heures étaient peut-être une bonne idée à la base : réduire le temps de travail, pour partager la masse disponible avec plus de monde. Mais en pratique, c'était dès le début une utopie. Quand les 35 heures ont été instituées en France....

Pour lire la suite de cet éditorial, rendez-vous chez notre partenaire Yahoo! Finance


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).