Impôt sur les revenus 2019 : la déclaration reportée, voici les nouvelles dates

11 %
La première tranche de l'impôt sur le revenu est imposée à 11%.

Confinement oblige, et toujours dans l’espoir que la crise sanitaire puisse être endiguée d’ici là, le gouvernement a décidé de donner un peu de marge aux contribuables pour faire leur déclaration d’impôts. Une semaine de plus, très exactement… ce qui risque de ne pas suffire.

La déclaration d’impôt va commencer le 20 avril 2020

Les contribuables n’auront pas d’année blanche ou d’aides concernant le coronavirus, et ce même si plus de 2 millions d’entre eux sont au chômage partiel ce qui fait baisser de près de 30% leur salaire mensuel. Par contre, et face à la pression des syndicats de la fonction publique qui ont soulevé un réel risque pour la santé du personnel et des contribuables d’un maintien de la campagne de déclaration des impôts à la date prévue, le gouvernement va donner une petite semaine de marge.

Gérald Darmanin, qui, on le rappelle, a demandé aux Français de participer à une cagnotte pour soutenir les entreprises, a annoncé sur TF1 le 31 mars 2020 avoir pris la décision « de décaler la déclaration de revenus d’une semaine ». Date de début : le 20 avril 2020, contre le 9 avril initialement.

Les nouvelles dates des déclarations d’impôt 2020 sur les revenus 2019

Voici les nouvelles dates dévoilées par le gouvernement :

Lancement de la campagne (papier et Internet) : le 20 avril 2020

Date limite de déclaration papier : « mi-mai (selon service postal) »

Dates limite de la déclaration par Internet :

Départements 1 à 19 : le 4 juin 2020 à 23h59 Départements 20 à 54 : le 8 juin 2020 à 23h59 Départements 55 à 974/976 : le 11 juin 2020 à 23h59

Le risque d’être encore en confinement est réel

Si Gérald Darmanin a changé les dates de fin de déclaration, la semaine de marge donnée pourrait ne pas suffire : la situation, en France, est loin d’approcher de la fin. La France n’a pas encore connu de pic épidémique du coronavirus Covid-19 et compte déjà 52.000 cas confirmés et plus de 3.500 décès.

De toute évidence, alors que le confinement est prolongé seulement jusqu’au 15 avril 2020 pour l’instant, de nouvelles prolongations seront au rendez-vous. Le confinement pourrait n’être levé qu’à la mi-mai voire fin mai, si ce n’est plus tard… ce qui risque de ne pas résoudre, en réalité, le problème sanitaire des déclarations d’impôt soulevé justement par les syndicats de la fonction publique.


A découvrir