Dette : la France va économiser 2 milliards d'euros

0,413 -0,413%
Le rendement de l'emprunt d'Etat français sur 10 ans est de -0,413%

La dette française est un peu plus légère grâce aux taux d'intérêt très faibles, voire négatifs, auxquels la France emprunte pour se financer. Une bonne nouvelle qui donne des marges de manœuvre…

C'est Gérald Darmanin lui-même qui s'en réjouit sur Twitter : sur l'ensemble de l'année, la France va économiser 2 milliards d'euros par rapport aux prévisions du budget. Une divine surprise, due aux taux « extrêmement faibles, voire négatifs » auxquels l'État emprunte actuellement, explique le ministre de l'Action et des Comptes publics. En juin, les taux d'intérêt sont passés en territoire négatif, du jamais vu dans l'histoire. Le rendement de l'emprunt d'État à maturité de dix ans est passé à -0,413%. Autrement dit, la France rembourse moins d'argent que ce le pays a emprunté.

Économies substantielles

Ces taux « traduisent la confiance que portent les investisseurs dans la France, car notre économie est saine et solide », explique aussi Gérald Darmanin. Il est vrai que l'Hexagone est un pôle de stabilité politique et économique, alors que les voisins européens — Italie, Allemagne, Royaume-Uni — sont plongés dans l'incertitude à des niveaux divers. La charge de la dette, inscrite à hauteur de 42,2 milliards d'euros dans le budget 2019, va s'en trouver allégée.

Une dette à des taux négatifs

En juin, la Cour des comptes estimait déjà que les économies que l'État pouvait escompter sur la charge de la dette s'élèveraient à 400 millions. Ce sera finalement bien davantage. Sur les sept premiers mois de l'année, le coût lié au financement des emprunts a basculé à 0,23%. C'est moitié moins qu'en 2018 sur la même période. Par ailleurs, près des trois quarts de la dette française (73,6%) sont à des taux négatifs.


A découvrir