Échanger sa maison pour des vacances gratuites

600000
60.0000 maisons sont référencées sur le site Home Exchange, leader
mondial de l'échange de maison.

Économie Matin se met aussi à l’heure des grandes vacances, avec pour objectif de vous partager quelques trucs pour les rendre les plus économiques possibles.

Échanger sa maison pour l'été

Je vous ai déjà parlé il y a quelques mois de l’échange de maison, mais à l’époque, c’était la grande incertitude : on ne savait pas trop comment allait se dérouler l’été. Résultat des courses, les plateformes comme Homeexchange enregistrent un pic de demandes, parfois, du jour au lendemain. Rappelons le principe : vous enregistrez votre maison ou votre appartement sur le site, en publiant des photos, et bien entendu en faisant la promotion de la région ou de la ville où vous habitez.

Vous indiquez, c’est très important, les dates pendant lesquelles vous voudriez faire un échange de maison. Ensuite ? Ensuite, il n’y a plus qu’à attendre que l’on vous fasse une demande, ou bien, vous pouvez aussi écumer le site et écrire à d’autres Homeexchangeurs. Retenez que pour obtenir une réponse positive, il faut en général poster une vingtaine de demandes.

Des vacances gratuites 

Si je vous en parle, c’est parce qu’en ce moment même, j’ai des gens de Périgueux chez moi. Ils m’ont contacté la semaine dernière presqu'à la dernière minute. Depuis, j’ai reçu deux autres demandes pour le mois d’août, preuve s’il en est que beaucoup s’y prennent donc à la dernière minute. Avantage de l’échange de maison : cela ne coûte donc pas un centime, sauf une petite assurance complémentaire.

Grâce à l’échange de maison, histoire de vous faire rêver, je suis allé avec toute ma famille à Mougins, dans les Alpes-Maritimes, mais aussi à Séville en Espagne, à Rome en Italie, ou encore dans la vallée du Rhin, en Allemagne ! Toujours gra-tui-te-ment. Et rappelez-vous : l’échange n’est pas obligatoirement simultané. Si vous accueillez quelqu’un chez vous, vous recevrez des points, que vous pourrez utiliser ensuite chez quelqu’un d’autre.


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).