Covid-19 : Ferrero remercie ses salariés avec 2.000 euros de bonus

2000 EUROS
En 2019, Ferrero avait déjà versé 2.000 euros de prime à ses salariés.

Si en France certains groupes ont décidé de faire un geste d'environ 1.000 euros envers leurs salariés en première ligne et après mobilisation des syndicats, le groupe italien Ferrero, surtout connu pour ses Rochers et son Nutella, a décidé de faire comme à son habitude : remercier ses salariés comme il se doit. Après un premier bonus en mars en pleine pandémie, c'est un deuxième bonus que l'entreprise va verser.

Ferrero avait déjà donné 750 euros durant la pandémie

Reconnue depuis des années comme l'une des entreprises les plus attractives d'Italie, du fait de son management familial entre autres choses, le géant de la confiserie, qui résiste depuis toujours aux tentatives de rachat par des concurrents comme Nestlé, avait déjà fait preuve de générosité : tous les salariés qui ont travaillé durant la pandémie de Covid-19 au printemps 2020, et donc durant le confinement, avaient reçu un bonus de 750 euros bruts.

En particulier, Ferrero avait tenu à remercier les ouvriers de ses usines italiennes, les salariés du secteur des ventes ainsi que ceux de la logistique. L'entreprise avait en effet réussi à ne pas complètement cesser ses activités… ce qui lui a permis d'enregistrer, semble-t-il, de bons résultats malgré la crise.

Plus de 2.000 euros : le bonus 2020 maintenu car les objectifs ont été réalisés

Ferrero a l'habitude de verser à tous ses salariés des bonus liés aux performances à la fois du groupe et au niveau de chaque établissement. 2020 ne dérogera pas à l'exception : les 6.000 salariés italiens de Ferrero obtiendront un bonus qui a été annoncé d'un montant minimum de 2.029 euros. Ce sont donc 12,1 millions d'euros minimum que l'entreprise va reverser.

Les établissements ayant réalisé les meilleures performances verront le bonus grimper à 2.170 euros car pour établir le montant versé, Ferrero utilise un calcul motivant les salariés : les résultats globaux de l'entreprise ne pèsent que 30% du montant final du bonus, contre 70% pour les résultats individuels de chaque usine.


A découvrir