Finie la revente des billets de train Prem's ou 100 % Eco

Salut !

Ce message s’adresse à ceux qui achètent, parfois longtemps à l’avance, des billets de train Prem’s ou 100 % Eco pour les Intercités. Attention attention : il y a du changement.

Jusqu’ici, ces billets pouvaient être commandés sur Internet, et retirés à une borne libre service en gare. Depuis quelques jours, cette possibilté a disparu des options d’achat : ces billets sont désormais forcément électroniques, dématérialisés. Soit, vous le montrez au controleur sur votre smartphone, soit, vous l’imprimez.

Pas très grave me direz vous, c’est bon pour la planète, et vous aurez raison. Sauf que ce changement discret des règles a une autre conséquence, plus embêtante celle-là. Désormais, ces e-billets sont définitivement associés à un nom et prénom de passager, alors que jusqu’ici, il était encore possible d’en changer au moment d’imprimer le billet à la borne !

Résultat, ces billets qui faisaient le bonheur des utilisateurs de Kelbillet, Zepass, Trocdestrains, des sites de revente de billets de train à prix cassé, deviennent inutilisable si leur acheteur doit renoncer à les utiliser. IL ne peut plus les revendre..

La messe n’est pas dite pour autant : une pétition a été lancée, afin de demander à la SNCF de permettre la cession de ces billets, en permettant de changer le nom qui figure dessus. Pas sur, pourtant, que cela aboutisse..

D’ici là donc, faites attention avant d’acheter un billet Prem’s ou 100 % Eco.


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).