Football : le Mondial 1998 en France a t-il été truqué ?

10
Chuck Blazer encourt 10 ans d?emprisonnement pour corruption.

Les dés ont-ils été pipés pour l’attribution de la Coupe du Monde de football en France en 1998 ? Le soupçon plane très sérieusement depuis la fuite, dans la presse américaine, d’une partie des procès verbaux de Chuck Blazer, ancien haut dirigeant de la FIFA devenu un des informateurs du FBI.

Charles Blazer dit Chuck a été de 1990 à 2011 le secrétaire général de la Concacaf (confédération de football pour l’Amérique du Nord, l’Amérique centrale et les Caraïbes). Il a aussi été un des membres les plus influents de la FIFA de 1996 à 2013. Et un des hommes par qui le scandale arrive.

La pierre angulaire de la corruption

C’est grâce à lui que les autorités américaines ont pu mener le raid qui a permis l’arrestation de plusieurs huiles de la Fédération du football mondial. Et les informations qu’il a pu donner au FBI ont sans doute contribué à faire tomber également Sepp Blatter, qui a annoncé sa démission quelques jours seulement après avoir été réélu.

Chuck Blazer a mis en place un système de corruption qui lui a permis de vivre la grande vie jusqu’en 2010 au moins. Il était surnommé dans le milieu « monsieur 10% », en référence au pourcentage qu’il touchait de manière tout à fait illégale. Blazer a été rattrapé par le FBI pour qui il est devenu un informateur de choix.

La Coupe du Monde 1998 entachée par le soupçon

C’est lors d’une audition en 2013 qu’il balance la bombe : les attributions de la Coupe du Monde à la France en 1998, ainsi qu’à l’Afrique du Sud en 2010, l’auraient été en partie grâce à des pots de vins et des commissions occultes. L’affaire est suffisamment grave pour que la justice de ces pays prennent désormais le relais et enquêtent. Mais cela jette comme un froid sur l’organisation de l’événement par ces deux pays.


A découvrir