La France, destination numéro 1 pour les touristes, mais gare à l'Espagne

1,6 MILLION
1,6 million de nuitées seulement ont séparé la France de l'Espagne en
2014.

L'Europe plait aux touristes. Le vieux continent a enregistré une nouvelle hausse des nuitées en 2014, signant un record en termes de fréquentation. Mais la France a perdu des parts de marchés.

Avec 2,7 milliards de nuitées enregistrées l'an dernier dans les hôtels, gîtes, campings et chambre d'hôtes, l'Union Européenne peut s'enorgueillir d'avoir atteint un nouveau record; c'est 1,7% de plus que l'année précédente, comme le calcule Eurostat.

L'Espagne en embuscade

La France détient toujours la première place avec 402,9 millions de nuitées... mais il s'est fallu d'un cheveu pour que l'Hexagone cède cette position. En l'occurrence, l'Espagne talonne la France avec 401,3 millions de nuitées. Plus inquiétant encore, l'Espagne a progressé de 3,1% sur l'année, tandis que la France a reculé de 1,2%.

Petite consolation, la fréquentation des lieux de villégiature touristique est aussi en baisse en Italie, avec un recul de 1,8% à 369,9 millions de nuitées. L'Allemagne en revanche en profite avec une hausse de fréquentation de 2,9% (366,2 millions).

Un début d'année difficile

Si on retire de l'équation les touristes de leurs propres pays, c'est l'Espagne qui tire clairement les marrons du feu. Au-delà des Pyrénées, les visiteurs étrangers ont enregistré 260 millions de nuitées, contre 131 millions pour la France. Dans l'Hexagone, les ressortissants sont en très grande majorité avec 272 millions de nuitées.

L'année 2015 débute dans la difficulté pour les hôteliers et les professionnels français du tourisme : la période des attentats qui ont secoué le pays en début d'année ont sans doute poussé certains touristes à reporter leur voyage, voire à changer de destination. Heureusement, le mois de janvier est traditionnellement plutôt calme.

L'Espagne va-t-elle devenir plus populaire que la France ?


A découvrir