Mardi 10 octobre 2017 : les fonctionnaires en grève

5,4 MILLIONS
Les 5,4 millions de fonctionnaires sont appelés à descendre dans la
rue le 10 octobre 2017.

La Rentrée sociale se poursuit en France avec la grogne contre le gouvernement et ses réformes qui ne semble pas se calmer. Après plusieurs journées de mobilisation contre les ordonnances dans le privé, à l’impact mitigé, c’est au tour des fonctionnaires de descendre dans la rue à l’appel de leurs syndicats. Une situation inédite depuis une dizaine d’années.

Un mouvement de grève général dans la fonction publique

Après les salariés du privé qui ont manifesté contre les ordonnances sur le Code du Travail, voilà que le public va également annoncer à Emmanuel Macron qu’il n’est pas content des réformes. L’ensemble des neufs syndicats de la fonction publique ont appelé à manifester. Depuis 10 ans un appel uni n’avait pas eu lieu.

Tous les pans de la fonction publique, hospitalière, d’État et territoriale, devraient être perturbés. Plusieurs manifestations, environ 130, sont prévues notamment dans la Capitale à 14 heures Place de la République.

Les fonctionnaires manifestent notamment contre la suppression de 120 000 postes en 5 ans prévue par le gouvernement, le retour du jour de carence ou encore le gel des rémunérations.

Des perturbations un peu partout en France

Si la SNCF et la RATP seront épargnés par les perturbations, les syndicats ayant appelé à rejoindre le mouvement sans toutefois appeler aux débrayages, ce n’est pas le cas dans le secteur aérien où entre 20 et 30 % des vols seront annulés sur appel de la DGAC (Direction Général de l’Aviation Civile).

Les professeurs et fonctionnaires de l’éducation nationale, eux, sont appelés à descendre dans la rue et le mouvement s’annonce « très suivi » selon les syndicats. De même, la grève va se faire sentir dans les hôpitaux et dans le secteur de la santé en général. Une première depuis la Loi Bachelot de 2009 qui montre à quel point ce mouvement social risque d’être tendu.

Les policiers, les tribunaux, Pôle Emploi, la Poste, Orange… les appels à la grève se sont multipliés dans tous les services de l’État et les entreprises publiques avec, au programme, perturbations et disruptions du service.


A découvrir