Selon l'Insee le PIB français pourrait chuter de 20% au deuxième trimestre

8 %
Sur l'année 2020, le PIB français devrait chuter de 8%.

La crise du coronavirus a un fort impact au niveau économique, ainsi selon l’Insee le produit intérieur brut (PIB) français devrait chuter «  d’environ 20% » au second trimestre 2020

Chute du PIB 

L’Insee a annoncé mercredi 27 mai 2020 que le recul du PIB français devrait être d’environ 20%. L’institut estime que ce recul dû à la crise sanitaire du coronavirus est « la plus importante récession depuis la création des comptes nationaux en 1948 ».

Si l’activité économique revient dès le mois de juillet à son niveau d’avant crise, l’Insee estime qu’il faudra tout de même de «longs mois » avant d’espérer un retour à la normale. Cependant si la chute est de 20% au deuxième trimestre, sur l’année 2020 le PIB français devrait diminuer de 8%. 

Un probable retour de la consommation 

Le déconfinement a relancé l’économie mais aussi la consommation des Français. Ainsi l’Insee remarque qu’il y a eu un « rebond » de la consommation des ménages lors de la première semaine de déconfinement. 

Actuellement, l’économie française serait «  à environ quatre cinquième de son niveau d’avant crise ». Une amélioration par rapport à la période du confinement qui laisse présager un retour à la normale progressif. Cependant, le retour à la normale ne sera pas aussi rapide que semble le présager le gouvernement précise l’Insee.

Chute de la confiance des ménages

Outre les chiffres sur le produit intérieur brut, l’Insee a présenté ceux de l’indice de confiance des ménages français. S’il avait fait une chute record en avril 2020, la chute est moins vertigineuse en mai. L’indice qui a pour but de prévoir la consommation future des ménages a perdu 2 points au mois de mai. Ce situant à 93 points, il reste sous la barre de sa moyenne habituelle de 100 pour la même période. 


A découvrir