Les portables bientôt interdits à l'école et au collège

80 %
80 % des adolescents possèdent un smartphone.

Un soulagement pour les enseignants, une angoisse pour les élèves ? Le ministre de l’Education a annoncé que les smartphones seraient bientôt interdits dans l’enceinte de certains établissements scolaires.

Les smartphones bannis de l'école

Faudra-t-il déposer son téléphone dans un panier géant à l’entrée de la classe, voire de l’établissement ? Pourra-t-on le récupérer à la récréation ? Qu’adviendra-t-il des récalcitrants qui refuseront ?! On ne sait pas encore, car les modalités de la mesure sont actuellement à l’étude. 

Mais une chose est sûre : les téléphones portables seront interdits dans toutes les écoles et tous les collèges de France, dès la rentrée prochaine. Les lycées ne seront donc pas concernés. Et à priori, les smartphones devront être consignés dans des casiers qui ferment.

C’est du moins ce qu’a déclaré, lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer. 

« Parfois vous pouvez avoir besoin du téléphone portable pour des usages pédagogiques (...) pour des situations d'urgence, donc il faut qu'ils soient en quelque sorte confinés », a déclaré dimanche 10 décembre le ministre.

SMS, appels et tricherie

Plus de huit adolescents sur dix étaient équipés en smartphone, selon une étude du Credoc de 2015, contre 20 % en 2011. Et désormais, un nombre croissant d’élèves ont un téléphone dans leur cartable dès le CM1.

Or d'après les enseignants, la présence de smartphones, et l'addiction des jeunes à leur appareil, créent de nombreux problèmes. SMS échangés pendant les cours, coups de fil pris ou passés en pleine salle de classe, sans parler de la triche aux examens... 


A découvrir

Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.