Pour Macron être banquier c'est être... une "prostituée"

1 MILLION €
Emmanuel Macron touchait jusqu'à un million d'euros par an lorsqu'il
était banquier chez Rotschild

Comment a-t-il osé ? le ministre de l'Economie, qui a été également un banquier au salaire de millionnaire chez Rotschild a-t-il vraiment dit, que les banquiers sont des putes ? Non, en fait il n'a pas dit ça. Comme il donnait une interview au Wall Street Journal il ne pouvait certainement pas utiliser des mots insultants. Il a donc préféré le terme "prostituée"... Oui, c'est pareil.

Emmanuel Macron : le banquier qui attaque... le métier de banquier ?

Ce n'est qu'une anecdote que celle relatée par le Wall Street Journal : au cours d'une interview donnée lors de son séjour à Las Vegas le ministre de l'Economie français s'est un peu lâché. Un peu beaucoup même.

Pas étonnant alors qu'aux Etats-Unis le politiquement correct est loin de faire partie du quotidien des personnalités publiques... mais la comparaison qu'il a faite ne devrait guère être appréciée par les banquiers de France qui ne sont autres que ses anciens collègues.

" D’une certaine manière, [quand on est banquier] on est comme une prostituée. Le boulot, c’est de séduire" a déclaré Emmanuel Macron. On est déçus, on aurait aimé un peu plus de détails. Après le "séduire" il y a quoi ?

Sans compter qu'Emmanuel Macron ne considère sans doute pas que les banquiers sont comme une "prostituée" de rue, pas chère, issue des réseaux clandestins d'Europe de l'Est ou de Chine. Rappelez-vous : il aurait gagné plus de 2,5 millions d'euros entre 2008 et 2012.


A découvrir