Le paiement en espèce plébiscité en Europe

39 %
Les paiements par carte bancaire ne représentent que 39 % du montant
total des paiements en zone euro.

Si Internet et le paiement sans contact ont changé nos habitudes et que la carte de crédit est de plus en plus utilisée en France, au niveau Européen elle est loin de faire l’unanimité. Une tendance à contre-courant qui ressort de la dernière étude de la BCE, la Banque Centrale Européenne, sur les paiements réalisés dans les pays qui utilisent l’euro. Les espèces ont encore la belle vie.

Le paiement sans contact a la cote en Europe

L’arrivée du paiement pas sans contact via les puces NFC intégrées aux cartes de crédit ou dans les smartphones (et autres appareils électroniques compatibles) a modifié un peu la façon de payer dans la zone euro puisque, selon la BCE, 81 % des paiements de moins de 25 euros réalisés dans les pays qui ont mis en place le système sont réalisés par paiement sans contact. En France, en octobre 2017, le seuil de paiement a même été relevé de 20 euros à 30 euros pour élargir l’assiette des transactions possibles.

Mais cette adoption massive ne peut se faire que si les commerçants ont le terminal pour carte bancaire : en France, il est quasiment généralisé même si certains commerçants mettent une limite en dessous de laquelle ils n’acceptent pas la carte bancaire. Ce n’est pas le cas en Allemagne, par exemple, car leur système bancaire est différent.

En Allemagne, contrairement en France, les cartes bancaires sont des cartes de débit et non de crédit : une particularité qui perturbe souvent les Français qui se rendent outre-Rhin puisque,d e fait, même certains supermarchés ne peuvent pas accepter les Cartes Bleues. Encore moins le paiement sans contact.

La grande majorité des paiements se fait encore en cash

L’étude menée par la BCE sur le paiement par carte bancaire en 2016 montre malgré tout que les espèces sont encore très largement utilisées : en fait, sur l’ensemble des transactions réalisées en zone euro, les paiements en espèces représentent 80 % des transactions. Dans la majorité des cas il s’agit de petites transactions de moins de 15 euros mais certains Européens, les Allemands en premier lieu, apprécient également les grosses coupures. L’Allemagne avait d’ailleurs critiqué la décision de la BCE d’arrêter la production des billets de 500 euros ce qui, à terme, signifiera leur disparition.

Mais ce n’est pas tout : selon l’étude, par exemple, 68 % des Français utilisent le cash pour payer. En Allemagne ils sont 80 % et même 87 % en Espagne mais seulement 45 % aux Pays-Bas. Ainsi, en termes de montant total, 54 % des paiements sont réalisés en espèces dans la zone euro contre 39 % pour les cartes bancaires.


A découvrir