Grève SNCF : Valérie Pécresse annonce un remboursement de 50% du pass Navigo

75,20 euros
Le pass Navigo le plus cher coûte 75,20 euros.

Invité jeudi 24 mai sur RTL, la présidente de la région Île-de-France a annoncé le remboursement de la moitié du montant du pass Navigo, pour les mois d’avril et mai.

Un geste de la SNCF pour dédommager les usagers franciliens

Les usagers de la SNCF, en Île-de-France, apprécieront. Invitée jeudi 24 mai sur RTL, Valérie Pécresse, présidente (LR), de la région Île-de-France, a annoncé que la SNCF allait rembourser 50% du montant du pass Navigo, pour les mois d’avril et de mai. Un juste dédommagement pour les usagers franciliens, qui subissent la grève des cheminots depuis plus d’un mois et demi.

La présidente de la région Île-de-France a également indiqué qu’une même réduction serait pratiquée pour les jeunes usagers, détenteurs de la carte Imagine R. Ce geste est bien entendu destiné à compenser les désagréments causés par la grève perlée, engagée depuis le début du mois d’avril par les cheminots opposés à la réforme du rail du gouvernement.

Un coût de plusieurs dizaines millions d'euros

Cette réduction devrait coûter, d’après Valérie Pécresse, des dizaines de millions d’euros à l’entreprise ferroviaire, qu’elle juge seule responsable de cette situation. À noter que la présidente de la région île-de-France est encore en discussion avec la SNCF pour tenter d’obtenir un autre dédommagement pour les personnes qui n’auraient quasiment pas eu de trains, les jours de grève.

Si cette indemnisation venait à aboutir, il s’agirait de la troisième accordée par la SNCF. Au début du mois de mai, Guillaume Pépy, l’actuel patron de l’entreprise ferroviaire, avait annoncé que les abonnés empruntant le TER quotidiennement se verraient accorder une remise de 50 % sur leur abonnement, pour le mois de juin uniquement.


A découvrir

Jean-Baptiste Le Roux

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour RCF où il est en charge de l'actualité sur web. Il a travaillé pour Perspective Entrepreneurs, Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et ancien membre de l'Association des Journalistes de Défense.