L'Insee optimiste: "que" 9% de récession en 2020

9 %
En 2020, le PIB devrait reculer de 9% selon l'Insee.

La crise économique francaise, serait-elle moins inquiétante que prévue ? C'est ce que l'on pourrait penser après la réévaluation de la chute du PIB par l'Insee. Mais les chiffres européens ne sont pas dans la même dynamqiue. 

L'économie française devrait connaître un rebond important au deuxième semestre

Alors que le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, prévoyait le 2 juin 2020, une chute du produit intérieur brut (PIB) de 11% pour cette année et que la Banque de France tablait sur baisse de 10%, le recul du PIB français ne devrait n’atteindre «que» 9% en France en 2020, par rapport l’année précédente, selon les données publiées mercredi 8 juillet 2020 par l'Insee. 

« Depuis mai, les premières marches de la reprise ont ainsi pu être gravies assez rapidement, peut-être plus que prévu. Ce sont les dernières qui risquent d’être les plus difficiles, concernant surtout les secteurs les plus touchés par la crise » ajoute l’Insee.

Pour ce troisième trimestre 2020, l’institut national des statistiques prévoit un rebond de 19% par rapport au deuxième (-17%), puis de 3% au quatrième. Cette réévaluation positive est due à la reprise de l’activité. «Sans surprise, les perspectives de production se redressent très nettement : la vigueur de ce rebond tient beaucoup à la faiblesse du point de départ, c’est-à-dire de l’activité économique en période de confinement ». Autre bonne nouvelle : après enquête, l’Insee établit une reprise de l’activité en décembre 2020 qui pourrait être entre 1 et 6 % seulement en-deçà de son niveau d’avant crise. 

 Bruxelles prévoit une baisse de la croissance économique 

Attention toutefois, l’Insee rappelle que ces estimations sont soumises à de nombreuses incertitudes et qu'elles pourront être réévaluées en cas de deuxième vague épidémique sur le territoire national.

Un optimisme relatif puisque qu’au niveau européen, les chiffres ne semblent pas aller dans la même dirrection. La Commission européenne a revu ses estimations à la baisse. Elle s’attend désormais à une récession 2020 de 8,7%, soit 1% de plus que les dernières estimations faites en mai 2020. Autre prévision à la baisse, la croissance économique qui devrait être de 6,1%, contre 6,3% prévu en mai 2020.


A découvrir