La réforme des retraites de retour après la crise sanitaire

2021
La réforme des retraites qui vise à instaurer un régime universel par
points pourrait faire son retour mais probablement pas avant 2021.

Il fallait s’y attendre. La réforme des retraites, enterrée par la crise et l’état d’urgence sanitaire, est de retour. Soyons clairs : ceux qui espèrent que la réforme passée en force au Parlement soit abandonnée se fourrent le doigt dans l’œil jusqu’au coude.

Un retour de la réforme des retraites

Je suis désolé de vous l’apprendre, mais tous les espoirs de voir le système de retraite que nous connaissons aujourd’hui persister, et donc, continuer, à creuser les déficits, sont totalement vains. Oui, l’âge de départ à la retraite va évidemment être reculé, et la crise du coronavirus suffira comme prétexte pour en imposer l’idée.

Oui, les pensions de retraite seront moins généreuses, et parfois, beaucoup moins généreuses qu’aujourd’hui, pour les futurs retraités. Oui, les régularisations de carrière seront encore plus difficiles à faire, encore plus encadrées, encore plus limitées dans le temps. En résumé : si vous avez 50 ans ou plus, et que vous avez été plus cigale que fourmi, il va falloir changer de logiciel maintenant. 

Une vague de licenciements

Mon rôle n’est pas drôle, comme celui d’un médecin qui annonce une maladie grave à son patient, mais oui, la crise qui est devant nous est gigantesque, inédite. Les annonces de licenciements vont se succéder à toute vitesse dans les prochaines semaines, les faillites, dans les prochains mois. Et tout le monde va serrer la vis partout.

Donc, oui, il vous faut maintenant penser à demain, et après demain. Penser à l’année prochaine, penser à cinq ans, penser à dix ans. Et changer ce qui peut l’être, ou ce qui doit l’être. Cela peut signifier par exemple quitter un logement pour en prendre un autre moins cher, ou quasi gratuit, dans une maison de famille. Je vous propose d’y réfléchir à tête reposée, ce week-end. 


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).