Salaire : quelques euros de plus sur votre fiche de paye en janvier

22 EUROS
Un salarié au SMIC verra son salaire net augmenter de 22 euros par
mois une fois la réforme totalement adoptée.

Le moment fatidique est arrivé et non il ne s’agit pas de payer le premier tiers provisionnel de l’impôt sur le revenu (même si vous n’avez que jusqu’à la mi-février pour ce faire) : la première fiche de paye de 2018 arrive. Elle va être légèrement différente de la dernière de l’année 2017 pour une simple raison : le salaire net va augmenter sans que vous n’ayez eu besoin de le renégocier.

Une hausse de quelques euros du salaire net des Français

Ce mois de janvier 2018 est entrée en vigueur la réforme des cotisations sociales voulue par Emmanuel Macron. Une réforme qui supprime la cotisation salariale maladie et qui augmente la Contribution Sociale Généralisée (CSG). Résultat : sur la fiche de paye le salaire net des Français du secteur privé va augmenter.

La cotisation salariale maladie pèse pour 0,75 % du salaire brut et c’est cette somme qui sera directement transformée en salaire net. Et ce n’est pas tout : la cotisation salariale d’assurance chômage payée par le salarié baisse également de 2,4 % à 0,95 %. Si avant ces deux cotisations pesaient 3,15 % du salaire brut, elles ne pèsent plus que 0,95 %.

De combien va augmenter le salaire net des Français ?

Il ne faut toutefois pas s’imaginer devenir les rois du pétrole d’un seul coup : s’il y a une augmentation du salaire net elle suffira à peine pour aller manger une pizza.

Un salarié au SMIC par exemple va toucher 7,44 euros de plus, un salarié payé 2 000 euros bruts va voir son net grimper de 9,92 euros et ainsi de suite jusqu’au plafond de 34 000 euros bruts par mois. Si un salarié touche plus de 34 000 euros bruts par mois alors la réforme qui fait augmenter la CSG va lui coûter plus cher que ce que lui rapporte la baisse des cotisations salariales.

Deuxième partie en octobre 2018

Si la hausse du salaire net en janvier reste limitée, moins de 10 euros pour tout salariés touchant moins de 2 000 euros bruts par mois, c’est en octobre que l’effet de la réforme sera total.

En octobre 2018 entre en vigueur la deuxième tranche de cette baisse salariale qui va permettre à une personne au SMIC de voir son salaire net grimper de 22 euros. En 2019 le salaire net annuel sera 257 euros plus élevée que celui de 2017.

Mais les Français risquent de ne pas voir ce changement directement : en 2019 entre également en vigueur la réforme des impôts qui instaure le prélèvement à la source. Le net versé par les entreprises à leurs salariés va fondre (mais en contrepartie il n’y aura plus à payer d’impôts en septembre).


A découvrir