SFR a enrayé la fuite des clients

31 MILLIARDS
La dette d'Altice en Europe s'élève à 31 milliards d'euros.

Quatre ans après son acquisition par Altice, SFR reprend finalement du poil de la bête. L'opérateur est parvenu à gagner de nouveaux abonnés au premier trimestre, un résultat encourageant pour le groupe.

Sur les trois premiers mois de l'année, l'opérateur au carré rouge a gagné 71 000 abonnés sur l'internet fixe, notamment grâce à l'apport de 96 000 clients sur la fibre. Sur le mobile, SFR engrange 239 000 abonnés, du jamais vu depuis 2014. Ce sont là « les meilleurs résultats jamais réalisés en terme d'abonnements », se réjouit Patrick Drahi, le patron du groupe. De bons chiffres, qui n'ont cependant pas d'impact encore sur le chiffre d'affaires qui reste stable pour Altice Europe (3,56 milliards d'euros), et même en recul en France (-1%). L'Ebitda demeure élevé à 35,7%, mais la marge d'excédent brut d'exploitation baisse de 0,1%.

Du mieux dans le fixe et le mobile

SFR a perdu deux millions de clients en quatre ans. Il était temps d'enrayer l'exode des abonnés. Au Portugal, le deuxième plus important marché pour Altice Europe, l'opérateur MEO gagne lui aussi de nouveaux abonnés, mais l'entreprise accuse une baisse de son chiffre d'affaires de 6,5% et son Ebitda de 4 points (la marge est cependant élevée à 43,3%). Ces résultats somme toute encourageants sont à mettre au crédit de la stratégie mise en place en fin d'année dernière par Altice, et singulièrement par Patrick Drahi.

Jours noirs

En novembre dernier, Altice a connu des jours noirs en Bourse, avec un titre qui a dégringolé de moitié. Les investisseurs ont commencé à prendre peur du niveau de la dette du groupe (plus de 30 milliards d'euros en Europe) et des mauvais résultats de SFR. Cela a poussé Patrick Drahi à reprendre le paquebot en main, notamment pour l'opérateur au carré rouge : l'accent a été mis sur la qualité du service et le support client. « Altice commence à voir les résultats de son plan de redressement stratégique », indique Patrick Drahi.


A découvrir