L'appli StopCovid disponible le 2 juin 2020 à midi

70 %
Seulement 70% des Français ont un smartphone.

Avec quelques jours de retard par rapport à ce qu’avait espéré Cédric O, secrétaire d’Etat au Numérique qui a mené ce projet, l’application de traçage numérique StopCovid va être disponible en téléchargement pour les Français dès le 2 juin 2020 à midi, pile à temps pour la phase 2 du déconfinement.

Quelques détails sur StopCovid

L’application, contrairement à une fakenews qui a circulé sur Internet, ne s’installe pas automatiquement sur votre téléphone. Pour l’obtenir il faut se rendre sur le PlayStore de Google ou l’Apple Store d’Apple et la télécharger manuellement.

Son utilisation, de plus, est gratuite et, surtout, basée sur le volontariat : StopCovid n’est pas obligatoire et aucune contrepartie n’est associée à son utilisation, comme des autorisations supplémentaires ou autres.

L’application est, en outre, sécurisée puisqu’elle protège la vie privée : elle n’utilise pas la géolocalisation mais le Bluetooth donc n’enregistre pas votre position absolue mais uniquement la proximité avec d’autres applications.

Comment fonctionne StopCovid et à quoi sert-elle ?

StopCovid va utiliser le Bluetooth pour échanger des informations avec d’autres smartphones ayant l’application installée… et uniquement avec eux. De fait, elle va demander que le Bluetooth soit activé par défaut sur le smartphone, ce qui pourrait vider la batterie du smartphone plus rapidement que d’habitude.

Une fois installée, elle va enregistrer lorsqu’un autre smartphone ayant StopCovid installée et active se trouve à moins d’un mètre durant plus de 15 minutes : elle ne va donc pas détecter tous les smartphones qu’elle croise car cela est inutile, les risques de contamination restant faibles.

Une fois cette information obtenue, elle est conservée durant 15 jours : si un utilisateur se déclare positif au Covid-19 sur l’application et que cet utilisateur est enregistré sur votre version de l’application, alors une alerte vous notifiera que vous avez été en contact avec une personne contaminée. Cela ne signifie pas que vous avez été contaminé mais cela vous invitera à vous faire dépister vous-même.

Une déclaration de contamination qui n’est pas obligatoire

Concernant la déclaration de contamination, elle n’est toutefois pas obligatoire : l’utilisateur doit lui-même scanner le QR Code qui lui sera fourni en cas de test positif. L’idée c’est que tout le monde est responsable : si vous avez le Covid-19 vous allez vouloir notifier les personnes que vous auriez pu contaminer. Le tout de manière anonyme puisque StopCovid n’identifie pas les personnes mais uniquement des clés cryptées.


A découvrir