Un déjeuner avec François Hollande et Julie Gayet pour récolter des fonds

100
La troisième édition de l'opération « Les amis de Yann Arthus-Bertrand
se vendent aux enchères » propose 100 autres lots dont un déjeuner
avec Juliette Binoche.

Vous avez sans doute déjà entendu dire que « tout est à vendre, pourvu qu’on accepte d’y mettre le prix ».

Un prix sur des talents

Le pendant de cette maxime est évidemment que « tout peut se vendre », mais encore faut-il qu’il y ait des gens pour oser franchir le pas. C’est un peu ce qui se passe dans l’émission « la France a un incroyable talent »... S’y côtoient des artistes absolument incroyables, aux performances époustouflantes, et auxquels l’émission va donner un prix, une valeur. On les retrouvera demain sur les scènes des cabarets s’ils rouvrent un jour, ou tout au moins à la télévision et sur les radios pour les chanteurs. C’est ce qu’on leur souhaite en tout cas.  

À l’inverse, d’autres tentent leur chance, mais ne sont manifestement pas prêts, quand ils ne sont pas carrément totalement à côté de la plaque, malheureusement pour eux.  Cette épreuve de la désirabilité n’est pas nouvelle. Elle a déjà joué des tours à certains hommes et femmes politiques, qui ont fait de véritables bides en librairie, parvenant à peine à vendre quelques centaines d’exemplaires de leur bouquin, malgré le battage médiatique qu’ils parviennent à susciter.

Des fonds pour la fondation GoodPlanet

C’est aussi à cette épreuve que François Hollande et Julie Gayet ont accepté de se soumettre. Ils ont accepté de mettre aux enchères un dîner avec eux.

Les sommes récoltées iront dans la poche de la fondation GoodPlanet, de Yann Arthus Bertrand. Sachant que d’autres personnalités, comme le dessinateur Plantu ou encore Juliette Binoche mais aussi Jack Lang ou Anne Hidalgo seront aussi à vendre, aux enchères, tout ce monde-là connaîtra bientôt son « prix » aux yeux des Français. Réponse à la fin du mois. 


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).